1 min de lecture Seniors

Coronavirus : l'intérêt pour le viager relancé par la crise ?

VU DANS LA PRESSE - De plus en plus de familles privilégieraient, pour leurs parents, le viager à la maison de retraite. Une tendance notamment liée à l'impact du coronavirus sur les EHPAD.

Une personne âgée (image d'illustration)
Une personne âgée (image d'illustration) Crédit : AFP / JEAN-LOUP GAUTREAU
valentin
Valentin Deleforterie Journaliste

En France, le viager souffre généralement d'une image négative mais la situation pourrait changer avec la crise sanitaire. La pratique est à la hausse dans de nombreuses régions. "Depuis la fin du confinement, il y a eu très clairement un fort intérêt [...] Il y avait déjà un engouement depuis un an et demi sur le viager, mais la nouveauté, c'est que ce sont les familles des parents qui s'y intéressent", explique Sophie Richard, une spécialiste citée par BFM Immo.

5.000 à 6.000 ventes en viager sont conclues chaque année en France. Des statistiques qui pourraient augmenter d'ici la fin de l'année. Parmi les raisons mises en avant pour expliquer cette tendance, BFM Immo cite notamment  l'hécatombe liée à la Covid-19 dans les EHPAD, de même que les scandales de maltraitances qui ont secoué le secteur ces dernières années. 

Avec le viager, les seniors peuvent rester chez eux, et utiliser leur rente pour employer une aide à domicile. Une option qui, pour les enfants, implique certes de renoncer à l'héritage. Mais la facture mensuelle d'un séjour en EHPAD "oscille entre 2.500 et 3.000 euros par personne", relève Sophie Richard, qui plaide pour la solution d'une "assurance à vie".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seniors Logement Ehpad
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants