1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Consommation : la France entre en inflation négative
1 min de lecture

Consommation : la France entre en inflation négative

Pour la première fois depuis fin 2009, la France est entrée en inflation négative, rejoignant ainsi la tendance européenne.

L'indice des prix à la consommation a baissé de 0,4% en janvier par rapport au même mois de 2014 (illustration).
L'indice des prix à la consommation a baissé de 0,4% en janvier par rapport au même mois de 2014 (illustration).
Crédit : JOEL SAGET / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La France est entrée en janvier en territoire d'inflation négative pour la première fois depuis fin 2009, rejoignant une tendance à l'œuvre dans toute l'Europe, mais sans que l'on puisse parler déjà d'une franche déflation.

Avec un seul mois d'inflation négative, la France n'est pas encore en déflation. Mais si cela, devait se maintenir encore plusieurs mois, la France risquerait de glisser dans un phénomène pernicieux de déflation. 

La déflation correspond à une période de baisse des prix ainsi que des salaires suffisamment prolongée pour retarder les achats des consommateurs et décourager les investissements des entreprises. Une fois installé, ce phénomène paralysant pour l'économie est difficile à déloger.

Baisse des prix : une tendance européenne

L'indice des prix à la consommation a affiché en janvier une baisse de 0,4% par rapport au même mois de 2014, selon l'Insee, qui précise que la France n'avait pas connu d'inflation négative depuis octobre 2009.

À lire aussi

De décembre à janvier, sur un mois donc, les prix ont flanché encore plus nettement, de 1%, selon les chiffres provisoires de l'Insee, qui attribue "pour l'essentiel" ce phénomène aux rabais des soldes d'hiver. Les prix des produits manufacturés ont ainsi baissé en janvier de 1,4% sur un an et de 3,2% sur un mois.

Autre facteur important de ralentissement de l'inflation : le recul des prix de l'énergie, observé sans discontinuer depuis six mois. Ces prix ont reculé en janvier de 7,1% sur un an et 2,1% sur un mois.

La France a ainsi rejoint la liste toujours plus longue des pays européens qui voient les prix à la consommation flancher en variation annuelle, allant de l'Allemagne à certains pays du Sud aux prises depuis longtemps au phénomène, tels que la Grèce ou encore l'Espagne. La zone euro dans son ensemble connaît depuis deux mois des taux d'inflation négatifs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/