1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Commerce : Pékin dénonce les pratiques américaines
2 min de lecture

Commerce : Pékin dénonce les pratiques américaines

La Chine a demandé aux États-Unis de cesser ses "violations systématiques" des règles de l'Organisation mondiale du commerce.

Le ministre chinois du Commerce, Gao Hucheng, à Paris, le 27 mars 2014.
Le ministre chinois du Commerce, Gao Hucheng, à Paris, le 27 mars 2014.
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La guerre économique entre les États-Unis et la Chine fait rage et a connu son paroxysme en 2012 avec une plainte de Pékin devant l'Organisation mondiale du commerce. Pékin a dénoncé jeudi 17 juillet les "violations systématiques et persistantes" de Washington des règles de l'OMC, après un rapport condamnant des mesures antidumping prises par Washington.

"Les Etats-Unis, avec leurs mesures abusives destinées à stimuler (leur propre) économie, ont gravement porté atteinte aux droits légitimes des entreprises chinoises", a souligné le ministre du Commerce Gao Hucheng, dans un communiqué.

Les États-Unis désavoués par un panel d'experts

Lundi, un panel (groupe spécial) chargé d'arbitrer un différend entre Pékin et Washington, a estimé que des mesures antidumping prises par les États-Unis contre des produits chinois ne "sont pas compatibles" avec les termes d'un accord conclu dans le cadre de l'OMC.

"J'enjoins fermement les Etats-Unis à examiner attentivement leurs lois et pratiques constituant des violations systématiques, persistantes et de longue durée des règlements du commerce international", a lancé Gao Hucheng. "Je les enjoins) à appliquer de façon sincère le verdict du mécanisme de règlement des différends de l'OMC, et à rectifier sans délai et de façon complète leurs pratiques fautives (...)", a-t-il ajouté.

Les États-Unis ne doivents pas devenir l'exemple typique et négatif de celui qui s'affranchit de tous les règlements

Gao Huchen, ministre chinois du Commerce

Le ministre a par ailleurs sommé Washington de "ne pas devenir l'exemple typique et négatif de celui qui s'affranchit de tous les règlements".

Le panel avait été mis en place à la demande de la Chine, qui avait formellement déposé une plainte contre les Etats-Unis devant l'OMC en 2012. Les produits chinois concernés par les mesures américaines incluent notamment le papier, l'acier, les pneus, les aimants, les produits chimiques, les fournitures de cuisine, les parquets et les éoliennes.

Des mesures nécessaires pour compenser les subventions chinoises

Les États-Unis s'étaient justifiés en arguant que leurs mesures antidumping étaient nécessaires pour compenser les subventions versées par la Chine à certains secteurs industriels --les favorisant ainsi indûment par rapport à leurs concurrents américains.

Selon Pékin, la valeur d'exportation des produits visés par les mesures américaines tourne autour de 7,2 milliards de dollars. En vertu des règles de l'OMC, les parties concernées peuvent faire appel de cette décision.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/