1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Comment Kamini a transformé le village de Marly-Gomont
2 min de lecture

Comment Kamini a transformé le village de Marly-Gomont

REPLAY - Le rappeur Kamini a transformé le petit village de Marly-Gomont en un des plus célèbres "patelins" de France grâce à un tube sorti en 2006.

Le rappeur Kamini devant l'entrée du village de Marly-Gomont en 2007
Le rappeur Kamini devant l'entrée du village de Marly-Gomont en 2007
Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Comment Kamini a transformé le village de Marly-Gomont
03:36
Laura Maucci

Marly-Gomont est un petit patelin de 480 habitants dans l'Aisne pas très loin de la frontière belge. En 2006, il est devenu le village le plus connu de France grâce à une chanson du rappeur Kamini. Le disque d'or de ce tube tout simplement appelé "Marly-Gomont" est d'ailleurs encore accroché au mur au premier étage de la mairie. À l'intérieur des maisons en briques rouges, les habitants ont tous dans un tiroir une photo un peu jaunie dédicacée par Kamini.

Quand la star du village revient, dans la rue principale, des têtes apparaissent derrière les rideaux en dentelles et très vite c'est l'attraction. "J'ai écrit un ego-trip comme on dit dans le rap, où on revendique d'où l'on vient, explique Kamini. Je ne pouvais pas dire que je venais de banlieue, le rap ce n'est pas que le ghetto, la violence, les filles à poil. Je ne me suis pas inventé une vie de lascar."

Le clip est diffusé sur internet et en 48h c'est l'un des premiers buzz. 20 millions de vues en près de 10 ans. Victoire de la musique, disque d'or, disque de platine... Le clip est même très rentable car pour les figurants dans sa vidéo, il a choisi ce qu'il a pu trouver : des vaches et des paysages de campagne.

C'est ce côté authentique qui a fait l'énorme succès de la chanson. Au guichet de La Poste, Marie-Agnès et Jocelyne rejouent la chanson dans leur tête et elles rigolent toujours autant. "C'est quand même la réalité, rigolent-elles. Il était très intégré il n'y a pas eu de difficultés."

Après la Marseillaise c'est un peu notre hymne

Des habitants de Marly-Gomont
À lire aussi

Encore maintenant des touristes s'arrêtent très régulièrement pour se prendre en photo devant les panneaux du village....Et ces panneaux ont toujours beaucoup de succès comme l'explique Dominique Delache, le maire de Marly-Gomont. "Les panneaux ont disparu les uns après les autres, même aujourd'hui il m'en manque un."

Tous ici remercient le rappeur d'avoir fait de leur village le patelin le plus connu de France. "Après la Marseillaise, c'est un peu l'hymne du coin", s'exclame même une habitante.
A partir d'une célèbre chanson évoquant un lieu, les reporters de RTL nous font découvrir la France et ses trésors.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/