6 min de lecture Brocante

Comment faire un bon chutney à base d'abricots ?

REPLAY - Au programme, on apprend comment cuisiner l'abricot à toutes les sauces, ainsi que des conseils pour construire soi-même sa maison.

micro generique Maison Jardin Cuisine Brocante Thierry Denis
>
Maison Jardin Cuisine Brocante du 08 juillet 2017 Crédit Image : AUSLOOS/SIPA | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300THIERRY DENIS
Thierry Denis

Maison : construire soi-même sa maison

Construire soi-même sa maison, c'est possible. Crédits : Maison Mikit |
3 >
Construire soi-même sa maison, c'est possible. Crédits : Maison Mikit |
Construire soi-même sa maison, c'est possible. Crédits : Maison Mikit |
Construire soi-même sa maison, c'est possible. Crédits : Maison Mikit |
1/1

Construire sa maison, ça fait rêver beaucoup de Français. Le rêve est peut-être accessible avec certaines solutions : il est vrai que l’auto construction, faire tout tout seul, ce n’est pas évident. D’autant plus qu’il y a les normes de la RT 2012 à respecter. Si elles ne sont pas appliquées la lettre, impossible d'avoir la conformité et il sera impossible de la revendre un jour.

Il existe des solutions pour construire sa maison soi-même : soit passer par un constructeur de maison qui vous offrira toutes les garanties ou choisir la solution prêt-à-finir qui peut faire économiser jusqu’à 30% sur le prix de la construction. La maison est livrée avec le gros œuvre terminé, il ne manquera plus qu'à faire l’intérieur : l’électricité, la plomberie, les cloisons, l’isolation, les revêtements de sol ou les peintures. 

Normalement, la plomberie doit être réalisée par un professionnel, mais les maisons Mikit proposent des kits prêts à finir, simple d’utilisation. Même ceux qui n’ont pas de notion de bricolage peuvent s’en sortir. Dans le kit plomberie, il n'y a pas de soudures, ce sera juste des tuyaux à emboîter avec un kit de serrage : on serre le joint qui vient s’écraser. Les kits sont fournis avec une bible de 400 pages et surtout, on ne lâche pas le client tout seul dans la nature, puisqu'un conducteur de travaux passe voir si tout se déroule bien.

L'électricité, elle, est pré-montée. Pour une maison standard avec trois chambres, si on travaille le soir après le travail et le week-end, il est possible de la finir en 3 à 4 mois. Et si vous construisez votre maison, soyez prévoyants : pensez à passer un linteau dans le mur extérieur, ce qui permettra d’agrandir facilement sans que la maison ne s‘écroule. 

À lire aussi
déco tendance
Déco : Zuber, la Rolls du papier peint

Pensez aussi que vous pourrez plus tard aménager les combles. Avec une maison bien isolée, qui correspond aux normes de cette fameuse RT 2012 , votre facture de chauffage sera de 300 € par an au lieu de 1.500 € comme c’est souvent le cas, pour une maison standard dans le centre de la France.

Brocante : nettoyage estival

Parfois il faut remettre en état les bonnes affaires qu'on a faites sur les brocantes, et l'été est quand même la meilleure période pour s'atteler à cette tâche. Il faut en effet parfois entretenir, nettoyer, et redonner un peu de lustre à ses achats. On peut commencer par le linge ancien : il faut le laver dans une bassine déjà tiède, ajouter un peu de lessive et un verre de vinaigre blanc. On laisse tremper quelques heures, même pas besoin de frotter, il faut seulement aller le remuer de temps en temps. Il ne reste qu'à essorer et à sécher. Le linge qu'on vient de chiner sera tout beau tout propre. Par contre, il ne faut jamais utiliser d'eau de javel, ça attaque les fibres et il est hors de question d’abîmer le linge ancien.

On peut également nourrir le vieux fauteuil club de cuir, chiné pendant l'hiver. Pour cela, il faut un bon soin au lait pour bébé. Ce qui est aussi facile, c'est le nettoyage des objets et meubles en rotin : une brosse, de l'eau et du savon de Marseille suffisent. Le plus important c’est de bien rincer et surtout bien sécher. Là l'eau de javel peut être utile : il faut rincer à l'eau de javel et laisser sécher au soleil, cela peut permettre au rotin de retrouver sa couleur naturelle. Pour les verres qui ont perdu de leur superbe avec les dépôts de calcaire, il faut ajouter du vinaigre tiède dedans, avec un peu de gros sel en plus, pour redonner brillant et transparence. Il n'y a plus qu'à laisser reposer et à rincer.

Pour les cadres et bois dorés, on peut les entretenir en les dépoussiérant bien au chiffon à peine humide, sinon on risque de dissoudre les colles qui fixent la pellicule d'or. C'est aussi le moment de leur redonner un peu d'éclat. Pour cela, on mélange quelques gouttes d'eau de javel à du blanc d'œuf battu en neige. On badigeonne alors le cadre de cette mixture avant de laisser sécher. Ensuite, il faut enlever la pellicule qui s'est formée. Et il ne reste plus qu'à lustrer avec un chiffon tout doux, le cadre brille à nouveau de tous ses feux.

Pour ce qui est de l'argenterie, si vous ne l'avez pas mis au lave-vaisselle en même temps que d'autres objets en inox par ex, elle est restée assez jolie. Mais ça vaut le coup de lui faire subir un petit frottage au blanc de Meudon ou d'Espagne. Ajouté à de l'alcool méthylique, ça atténue les micros rayures.

Cuisine : l'abricot à toutes les sauces

Parmi les fruits de l’été dont on ne se lasse pas, il y en a un qui est bien dodu, d’un bel orange vif : l'abricot. On peut le croquer et puis c'est tout, s’ils sont bien mûrs et donc bien sucrés. Pour savoir qu’un abricot est bien mûr, il faut se concentrer sur le parfum du fruit, donc n’hésitez pas au marché à mettre le nez dans l’étal, si le marchand est de bonne composition, il ne vous en voudra pas. Il ne faut pas oublier qu’une fois qu’il a été cueilli l’abricot ne mûrit plus, donc ce n’est pas la peine de les garder deux ou trois jours dans la corbeille à fruits.

En ce moment, il faut évidemment essayer des tartes avec une petite crème pâtissière à l’amande. Beaucoup plus simple, pour ceux qui sont en vacances, quelques abricots en lamelles pour accompagner des fromages, des chèvres, frais, vous les parsemez d’un petit peu de fleur de sel et d’un coup de moulin à poivre. Sinon, avec de simples petites cailles en cocotte, l’abricot peut être un bon compagnon. Il ne faut pas oublier quelques brins de romarin, et les abricots coupés en quatre, rôtis cinq ou six minutes avec les cailles à la fin de la cuisson.

Pour accompagner en ce moment des travers de cochon grillé au barbecue, on peut faire une sorte de chutney, ce condiment aigre-doux d’inspiration indienne. On va couper un gros fenouil en petits cubes et une dizaine d’abricots en fines lanières. On fait chauffer dans une casserole antiadhésive un mélange de vinaigre de cidre ou de vinaigre de riz, quelques pincées de piment d’Espelette, un soupçon de sucre, une ou deux pincées de sel, une étoile de badiane, et on va compléter par un peu d’eau. 

Quand tout ça bout, on met le fenouil, on laisse cuire 5 minutes, puis on ajoute les abricots, on compte 3 minutes et on laisse tranquillement refroidir. Au moment de servir, on ajoute de la menthe ciselée très finement et un demi-jus de citron vert. En fonction de votre goût, vous ajoutez un peu de sel, du piment ou encore un tout petit peu de sucre et ça vous fait un accompagnement assez chic pour le barbecue. Sachez-le, ça peut marcher aussi avec du tendron de veau, une pièce idéale à griller en été.

Jardin : les roses trémières, fleur de l'été

Pendant les vacances d’été, à la campagne ou au bord de la mer, on peut croiser de très anciennes fleurs des jardins, les roses trémières. Peu de plantes ont autant de succès en été dans les jardins français, à juste titre car c’est un condensé de qualités. Ce sont des touffes de feuilles de 50 cm sur 50 cm et des tiges qui dépassent les 2 mètres, parfois 4 mètres en Normandie. 

Avec des fleurs comme celles de la mauve mais de toutes les couleurs, sauf le bleu : des blanches, des rouges, des roses, des jaunes et mêmes des noires. Elle est facile à cultiver, un pur bonheur pour le plus nul des jardiniers dès lors qu’il a compris qu’elle se fiche de la sécheresse, qu’elle adore les terres pauvres et le plein soleil. Sa seule crainte : que le vent la flanque par terre. 

Rose trémière noire
Rose trémière noire

Pour la protéger du vent, il faut la planter au pied d’un mur, comme sur l’Île de Ré ou dans les petits villages Bourguignons, comme à Taizé. Au pied d’un mur, la terre n’est pas bien riche et souvent sèche mais cela ne la gêne pas. Et ses fleurs sont les bienvenues quand le soleil cogne.

 Après l'été par contre, c’est un désastre. Le feuillage devient hideux. Une vilaine maladie, la rouille, macule leurs feuilles de petits points orange. Au même moment, les tiges n’en finissent pas de grandir, comme de grandes giclettes avec juste trois ou quatre fleurs tout en hauteur.

Il ne faut surtout pas les traiter mais plutôt prendre une cisaille à deux mains et tout raser, tiges et fleurs compris. Ce traitement de choc appliqué mi-juillet, quand elle commence à se déplumer, l’oblige à repousser de plus belle dans la foulée avec des nouvelles fleurs, de moins d’un mètre cinquante de haut, avec un nouveau feuillage vert frais et sain et parsemé de fleurs pimpantes jusqu’à la fin de l’été. Le jardinage est parfois un mystère où le jardinier coupe sans pitié pour la bonne cause.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brocante Jardin Maison
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants