1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Comment chiner les électrophones anciens
2 min de lecture

Comment chiner les électrophones anciens

REPLAY - Les lecteurs de vinyle ont une qualité de son incomparable. Très nombreux sur les brocantes, il est facile d'en trouver encore en état de marche.

Comment chiner les électrophones anciens
Comment chiner les électrophones anciens
Crédit : Thinkstock
Comment chiner les électrophones anciens
00:02:36
micros
La rédaction numérique de RTL

C’est le grand retour des disques vinyles, alors vive les brocantes. C’est vrai qu’aujourd’hui plusieurs marques proposent des appareils modernes qui permettent de lire ces disques mais le mieux, ce sont les électrophones anciens

Sous forme de valise

Il y a une règle simple, l’enregistrement original est meilleur que la copie, quel que soit le support. On perd forcément en qualité dès qu’il s’agit de copie, dès qu’on passe du vinyle au numérique, pour un titre des Beatles par exemple. Sans compter que de nombreux enregistrements sur disques vinyles ne seront jamais transcrits sur CD.

Il faut donc un appareil adapté au support et les électrophones des années 50 à 70 sont vraiment très bons. En plus, ils ont du style. La plupart des électrophones "grand public" se présentaient sous la forme d’une sorte de valise, dont le couvercle amovible contenait le haut-parleur

Achetez-les en parfait état de marche car les remettre en état peut être assez compliqué et vous coûter assez cher. Et puis, je voudrais en profiter pour tordre le cou à une vieille légende concernant les électrophones Claude. Certains vous les présentent comme une marque qui avait été fabriquée avec la certification de Claude François, c’est du pipeau ! En fait c’est une marque comme les autres, les Philips, Radiola, Schneider, ou le fameux Tepaz, plus célèbre et le plus recherché par les collectionneurs.

100 euros pour les plus basiques

À lire aussi

Lorsqu’ils permettent juste de lire des 45 et 33 tours, ils valent environ 100 euros pour les plus basiques et jusqu’à 350 euros environ. Il y en a qui peuvent lire tous les formats de l’époque, 16, 33, 45 et 78 tours, avec des chargeurs sur lesquels ont peut empiler plusieurs disques, là il faut plutôt compter 300 euros minium. Quand aux vinyles, comptez entre 5 et 50 euros selon la rareté des enregistrements et même beaucoup plus pour les séries limitées bien sûr.

Le Sound Burger est un tout petit électrophone. C'est l’ancêtre du baladeur. Juste avant le walkman des années 80, c’était le moyen le plus petit d’écouter de la musique, léger et facile à transporter. Il ressemble à une grosse pince qui maintient votre 45 ou votre 33 tours, et peut jouer le disque même pendant que vous roulez en voiture par exemple. Bon évidement, il ne faut pas que ça bouge trop.

C’est l’exemple parfait de l’invention qui arrive trop tard, car les walkman vont tout balayer et puis les CD vont très vite remplacer les vinyles. Il faut compter 350 euros minium pour un Sound Burger. Très utile pour tester les disques que vous achèterez ensuite.

Service
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire