1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Chômage : 24.800 nouveaux demandeurs d'emploi sans activité en mai (+ 0.7 %)
2 min de lecture

Chômage : 24.800 nouveaux demandeurs d'emploi sans activité en mai (+ 0.7 %)

INFOGRAPHIE - Selon les chiffres publiés jeudi 26 juin par le ministère du Travail, le nombre de chômeurs de catégorie A a augmenté de 0.7% au mois de mai, soit 24.800 nouveaux inscrits. Sur un an, la hausse est de 4.1%.

Pôle emploi (image d'illustration)
Pôle emploi (image d'illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
profilrtl
Benjamin Hue

Nouveau coup dur pour le gouvernement dans sa bataille contre le chômage. Le ministère du Travail et Pôle emploi ont levé le voile sur les chiffres du mois de mai, jeudi 26 juin. Conformément aux prévisions pessimistes de l'Insee et du ministre du Travail Michel Sapin, ils sont une nouvelle fois mauvais, après la hausse constatée au mois d'avril. 

Avec presque 25.000 (24.800) demandeurs d'emploi supplémentaires, le nombre de chômeurs sans aucune activité (catégorie A) a augmenté de 0.7% le mois dernier pour s'établir à 3.388.900 en France métropolitaine à la fin du mois de mai.Sur les 12 derniers mois, l'augmentation est de 4.1 %.

Hausse de 4.8% des inscrits à Pôle emploi sur un an

La tendance est la même pour le nombre d'inscrits à Pôle emploi en activité réduite (catégories B et C), qui s'établit à 1.631.300 dans l'hexagone. Sur un mois, le nombre de demandeurs d'emplois en activité réduite (catégorie B) augmente de 1% (4.1% sur un an). Le nombre de personnes en activité réduite longue (catégorie C) connaît une hausse de 0.3% (+7.7% sur un an).

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi toutes catégories confondues s'établit à 5.020.200 en France métropolitaine à la fin du mois de mai 2014. Un chiffre en hausse de 0.7% (+ 34.300 personnes) par rapport au mois dernier et de 4.8% sur un an.

Le résultat d'"une croissance plus faible que prévue"

"Ces chiffres ne sont pas bons. Ils sont le reflet d'une croissance plus faible que prévue au premier semestre qui entraîne des destructions nettes d'emplois marchands", commente le ministère du Travail, conformément aux craintes exprimées ce jeudi matin par le ministre du Travail Michel Sapin au micro de RTL.

"Les efforts que le gouvernement continue de déployer doivent permettre d'endiguer cette progression au second semestre 2014", peut-on lire dans son communiqué.

"Les chiffres du mois de mai, qui une fois encore, doivent s'apprécier sur la durée et non sur une base mensuelle, renforcent la nécessité d'une mobilisation sur tous les fronts de la bataille contre le chômage", écrit le ministère du Travail.

À écouter

Le chômage augmente pour un 7e mois consécutif, les seniors encore en première ligne
00:00:57
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire