1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Bourse : l'indice CAC 40 proche des 5.000 points
2 min de lecture

Bourse : l'indice CAC 40 proche des 5.000 points

REPLAY / ÉDITO - La Bourse de Paris se dirige vers un niveau proche des 5.000 points. Depuis le mois de janvier, les gains de l'indice CAC 40 ont progressé de 16%.

Bourse : l'indice CAC 40 proche des 5.000 points
02:42
Bourse : l'indice CAC 40 proche des 5.000 points
02:45

La Bourse de Paris a conclu sa semaine à un niveau record, proche des 5.000 points. On parle d'indice "en surchauffe". À tort ou à raison ?

Avant de trancher, il faut examiner les options. La première nous dit que l'on traverse une période un peu folle. La valeur combinée des entreprises du CAC 40 est deux fois supérieure à celle qu'elle atteignait en 2009, au plus fort de la crise financière, alors que rien n'indique clairement que notre économie et nos capacités de production et de création d'emploi sont deux fois plus vigoureuses qu'il y a six ans.

La seconde option nous dit, elle, qu'il y a des raisons objectives à cette pétulance. D'abord, l'action très positive de Mario Draghi. Le président de la Banque centrale européenne (BCE) a remis de la confiance dans la zone euro : c'est l'ingrédient magique. Ensuite, l'activité et l'emploi retrouvent des couleurs un peu partout. On avait peur de la déflation ? On se prépare à une bonne et solide reprise dans les grands pays de la zone euro.

Malheureusement, la France est la seule grande économie qui n'a pas encore embrayé. Il y a des frémissements, bien sûr, mais la production patine, le marché de l'emploi est paralysé. Au-delà, la création de richesses est chez nous anémique. Nous ne connaissons pas le vigoureux rebond de l'Allemagne et de l'Espagne, ni même de l’Italie.

La valeur combinée des entreprises du CAC 40 est deux fois supérieure à celle qu'elle atteignait en 2009

Christian Menanteau
À lire aussi

En fait, la Bourse de Paris scintille d'abord parce que les investisseurs savent que nos champions font l'essentiel de leurs activités et de leurs bénéfices hors de France. Comme notre environnement repart et s'active, les indices anticipent un futur positif pour elle.

Nous ne sommes pas dans le schéma de l'année 2000 et de l'irrationnel, de frénésie d'internet. Il est d'ailleurs dommage que le gouvernement ne puisse pas jouer au loto, parce que paradoxalement nous avons en France presque tous les bons numéros : pétrole pas cher, euro faible, taux de crédit au plus bas et, en bonus, la montée en charge de notre premier client, l'économie allemande qui est en route pour 2% de croissance, avec des salaires et une consommation des ménages en hausse.

Ce sont ces boosters que nos entreprises attendaient depuis des années. Malheureusement, elles ne pourront pas les exploiter au mieux en raison de leur faiblesse actuelle. En revanche, la Bourse de Paris, qui n'est pas directement connectée au tissu économique intérieur, pourra en tirer le meilleur profit. C'est pour cela qu'elle flambe.

La note du jour

11/20 à Sotheby's. La vente aux enchères de 288 œuvres originales, planches ou illustrations de BD a atteint la somme de 3,8 millions d'euros. Il y a de l'argent à Paris. 

RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/