1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Anaïs, boulangère : "Nous avons une conception de la boulangerie qui bouge"
1 min de lecture

Anaïs, boulangère : "Nous avons une conception de la boulangerie qui bouge"

CHRONIQUE - Francis Ramond et sa fille Anaïs ont ouvert en août 2013 leur propre boulangerie à Paris. La famille offre une grande gamme de pains biologiques.

L'équipe de "La fille du boulanger"
L'équipe de "La fille du boulanger"
Crédit : RTL / Armelle Lévy
Anaïs, boulangère : "Nous avons une conception de la boulangerie qui bouge"
03:44
Armelle Levy

À l'occasion de la semaine du pain, direction "La fille du boulanger". Francis et Anaïs Ramond ont ouvert cette boulangerie l'été dernier au 38 rue des Batignolles, à Paris.

Une affaire de famille

Le pain, dans la famille Ramond, c'est sacré. La fille, Anaïs, a quitté son métier pour mettre la main à la pâte avec son père. "Quand mon papa m'emmenait dans les salons où il faisait connaître les farines biologiques, on vendait du pain. Je jouais à la marchande le week-end. Très jeune, j'ai voulu m'épanouir dans une boulangerie", raconte la jeune femme, qui a fait une école de commerce avant de travailler dans le secteur bancaire en stratégie marketing.

"Finalement, la passion a repris le dessus, et j'ai entraîné papa dans l'histoire", lâche-t-elle en rigolant. Francis, meunier en farine biologique, s'est retrouvé "sur le carreau" à 57 ans après un rachat d'entreprise. Sa fille lui propose de passer son CAP de boulanger et de chercher en affaire, s'engageant en contrepartie à quitter son travail pour le rejoindre et être boulangère de quartier.

De nouveaux produits tous les quinze jours

La famille Ramond propose à la vente une grande quantité de pains biologiques. "Toutes les deux semaines, on réfléchit à de nouveaux produits en pâtisserie ou en boulangerie", explique Anaïs. "C'est un peu lié à l'image que l'on a du métier : une boulangerie qui bouge", ajoute-t-elle.

Ça bouge dans l'offre des pains à "La fille du boulanger"
Ça bouge dans l'offre des pains à "La fille du boulanger"
Crédit : RTL / Armelle Lévy
À lire aussi

En dix mois d'existence, Francis et sa fille ont créé une dizaine d'emplois, dont la moitié d'apprentis, qu'ils comptent bien embaucher quand les jeunes auront fini leur formation.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/