1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Amazon veut décrocher un Oscar avec ses films
2 min de lecture

Amazon veut décrocher un Oscar avec ses films

REPLAY - Amazon affiche ses ambitions, la firme américaine veut décrocher un Oscar. Mais dépense beaucoup d'argent.

Jeff Bezos, patron d'Amazon
Jeff Bezos, patron d'Amazon
Crédit : Mireya Acierto / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Amazon veut décrocher un Oscar avec ses films
00:03:00
Amazon veut décrocher un Oscar avec ses films
00:03:04
Bénédicte Tassart

Jeff Bezos l'a annoncé hier dans la presse allemande : il veut la statuette et il veut augmenter la cadence de production de ses films. Alors ici en France, ça nous semble un peu loin parce que le service de séries et de films en streaming d'Amazon, et bien on n' y a pas accès. Seuls les Américains, les Britanniques et les Allemands peuvent en profiter. Ces derniers peuvent alors regarder en "Prime" sur le site d'Amazon, Transparent, cette série sur un père de famille transsexuel qui a déjà cueilli quelques Golden Globes. Ou encore le prochain film de Spike Lee ou la nouvelle série de Woody Allen. 

L'équilibre est fragile

Pour l'instant ça coûte cher, très cher à tel point que les actionnaires d'Amazon s’inquiètent. 20 ans que ce groupe existe, 20 ans qu'il a commencé à vendre des livres sur Internet et aujourd'hui et bien s'il gagne de l'argent, l’équilibre est fragile.

Car Amazon a toujours privilégié le développement à la rentabilité : la livraison en 24 heures, les couches culottes de la marque Amazon, les produits frais livrés chez vous et donc aujourd'hui les séries et le cinéma. En un trimestre seulement, l'année dernière, Amazon a dépensé 400 millions de dollars pour produire ses propres séries et films et pour diffuser des séries rachetées à d'autres.

Quelle stratégie ?

Et bien d'abord Amazon se prépare à la disparition des DVD, des CD et des livres physiques, des produits qu'il ne livrera bientôt plus. Vendre de la production audiovisuelle, devenir producteur semble plus prometteur et puis ces séries, ces films ne sont proposés qu'à un seul type de clients : ceux abonnés aux États-Unis au programme "Prime".

À lire aussi

Ces clients dépensent chaque année 99 dollars par an pour la livraison en 24 heures, plus une multitude de services dont ce fameux streaming. Une étude a prouvé que les abonnés à ce service premium dépensent chez Amazon 1.340 dollars par an soit deux fois plus que les autres, comme le dit un expert : la vidéo, c'est le paquet cadeau. L'objectif, ce n'est absolument pas de concurrencer Netflix, le leader du secteur, mais bien d'ajouter de la valeur à "Prime". Le cinéma et les séries, ce n'est qu'un produit d'appel pour qu'Amazon entre dans notre vie de tous les jours. Et là Jeff Bezos mérite bien l'Oscar du meilleur stratège.

Le bloc notes

Des primes de fin d'année riquiqui chez Volkswagen après le scandale des moteurs diesel truqués oui mais chez Porsche, qui fait partie du groupe, on n'est pas d'accord pour porter le chapeau. Il faut dire que l'année dernière, cette prime se montait jusqu'à 8.600 euros par tête...

La note du jour

8 sur 20 pour Viadeo : le réseau social qui vous permet de rechercher un emploi se retire de Chine. Pas facile de se faire une place dans l'empire du Milieu. L'un de ses fondateurs s'était pourtant installé à Pékin mais donc sans succès. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/