1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Alstom : General Electric fait une offre ferme de 12,35 milliards d'euros pour sa branche énergie
2 min de lecture

Alstom : General Electric fait une offre ferme de 12,35 milliards d'euros pour sa branche énergie

Alstom étudie "l'adossement" de sa branche énergie à l'américain General Electric (GE). Son conseil d'administration précise toutefois qu'il ne ferme pas la porte à d'autres offres non sollicitées.

Le siège du groupe Alstom à Levallois-Perret, le 27 avril 2014 (archives)
Le siège du groupe Alstom à Levallois-Perret, le 27 avril 2014 (archives)
Crédit : AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK
La rédaction numérique de RTL & AFP


"Alstom étudie l'adossement de ses activités énergie à GE", a indiqué le groupe ce mercredi 30 avril. "Le conseil d'administration (...) a décidé de mettre en place un comité d'administrateurs indépendants (...) pour procéder, d'ici à la fin du mois de mai, à un examen approfondi de l'offre".

La bataille pour le rachat de la branche énergie d'Alstom s'était intensifiée ce mardi avec l'annonce par l'allemand Siemens d'une offre de rachat concurrente de celle de l'américain General Electric. Le groupe allemand s'était dit prêt à reprendre cette partie de l'entreprise contre une somme en numéraire, à laquelle s'ajouteraient une partie de son activité transports et une garantie pour les emplois en France.

General Electric veut augmenter le nombre d'emplois

De son côté le groupe américain a expliqué ce mercredi que l'acquisition des activités de la branche énergie d'Alstom par General Electric a été accueillie "positivement" par le conseil d'administration du groupe français, a indiqué mercredi le groupe américain dans un communiqué.

Bouygues, actionnaire d'Alstom à 29%, "soutient cette opération", poursuit GE, qui confirme qu'un comité d'administrateurs indépendants présidé par Jean-Martin Folz va procéder à l'examen de l'opération d'ici au 2 juin. L'opération se traduira par "une augmentation du nombre d'emplois dans les activités concernées", précise General Electric.

Le gouvernement français a tenté de peser dans le dossier, avec la volonté de défendre l'emploi des quelque 9.000 salariés de la division énergétique, soit près de la moitié des effectifs français d'Alstom. Ce mardi, le gouvernement a saisi l'Autorité des marchés financiers (AMF) pour s'assurer de la transparence du processus de vente et de "l'égalité stricte entre l'offre de General Electric et de Siemens".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.