1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Aéronautique : Airbus démarre l'année du bon pied
2 min de lecture

Aéronautique : Airbus démarre l'année du bon pied

REPLAY / ÉDITO - Airbus devrait enfin vendre son A380 au Japon. Une vente qui met le constructeur européen sur de bons rails pour 2016.

Aéronautique : Airbus démarre l'année du bon pied
03:10
Aéronautique : Airbus démarre l'année du bon pied
03:24
Loïc Farge
Loïc Farge

On démarre l'année du bon pied du coté de Toulouse. La transaction n'est pas la plus spectaculaire de l'histoire du groupe, même si au prix catalogue c'est une affaire à plus d'un milliard d'euros. Ce qui est en jeu et l'importance sont ailleurs : cette vente de trois super-Jumbos brise un cycle très sombre pour cet appareil qui n'a enregistré aucune commande ferme en 2015. Mieux encore, elle devrait permettre de tirer un trait sur un périple, jusqu'ici assez calamiteux, de l’A380 au Japon. On se souvient qu'en 2011, un transporteur local, Skymark, avait passé un ordre pour six appareils. Salué comme un exploit sur les terres de Boeing, cette percée a tourné court avec la mise en faillite de cette compagnie endettée à hauteur de 2,5 milliards en 2014. Les belles promesses s'étaient transformées en cauchemar pour le constructeur européen.

Avec cette commande, Airbus va-t-elle colmater ses pertes ? Sur un plan strictement financier, probablement pas. Les trois appareils prévus à ce jour ne pourront pas compenser le marché initial qui prévoyait la livraison de six avions. D'autant que pour conclure l'opération, il semble qu'Airbus ait dû abandonner ses poursuites judiciaires contre Skymark et les 700 millions de dédommagements attendus de cette procédure.

Première commande ferme d'A380 depuis 2014

En revanche, le dossier est positif commercialement. D'abord parce qu'il s'agit de la première commande ferme pour des A380 depuis 2014. Ensuite parce que c'est la première au Japon pour cet appareil. Enfin, le vaisseau amiral de Toulouse va porter les couleurs de la compagnie ANA, un des grands transporteurs mondiaux. Jusqu'à cette intrusion européenne, les compagnies aériennes internationales nippones étaient exclusivement équipées de longs courriers américains.

Au final, la nouvelle est excellente à plusieurs titres pour l'avionneur. Les usines de Toulouse, où l'A380 est assemblé, et les sous-traitants récupèrent des milliers d'heures de travail. Dans la foulée, cette commande réduit, même si c'est modestement, la dépendance de l'A380 vis-à-vis des compagnies du Golfe au moment où ces pays souffrent de la baisse des prix du pétrole. Enfin, ces appareils sont destinés à relier le Japon à Hawaï, c'est-à-dire aux États-Unis. Il est toujours intéressant de voler vers les terres du grand concurrent.

Le bloc notes

À lire aussi

- Les décrets détaillants la mise en œuvre des mesures pénibilité ont été publiés. Cela ne referme pas le débat  pour autant.

L'année aura été exceptionnelle pour les ventes de Champagne : 4,75 milliards de chiffre d'affaires. Un record, et peut-être un bon signe pour 2016.

La note du jour

07/20 à Ryanair. La compagnie low cost va devoir rembourser 2,8 millions d'euros à la CCI de Pau-Pyrénées. Des aides jugées illégales par la Commission de Bruxelles.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/