1 min de lecture 50 milliards

50 milliards d'économies : "On est condamnés à s'entendre ou à échouer ensemble", dit Mandon

INVITÉ RTL - Le député PS de l'Essonne estime que Manuel Valls a entendu la délégation de parlementaires socialistes reçus à Matignon pour discuter des aménagements du plan d'économies.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
50 milliards d'économies : "On est condamnés à s'entendre ou à échouer ensemble", dit Thierry Mandon Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Date : La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

De l'aveu de Thierry Mandon, c'est un Manuel Valls "grave, responsable et loyal" qui a reçu ce mardi 22 avril une délégation de parlementaires socialistes à Matignon pour discuter des aménagements du plan d'économies de 50 milliards d'euros. "Manuel Valls était assez conscient du fait qu'il fallait qu'il trouve un accord avec sa majorité car notre avenir est lié", assure le député PS de l'Essonne au micro de RTL, mardi 22 avril.

Sans remettre en cause le volume de 50 milliards d'euros qui figurera dans le programme de stabilité examiné mercredi en Conseil des ministres, le Premier ministre a laissé entrevoir aux députés socialistes quelques légers aménagements. Notamment sur la question des petites retraites. "Le Premier ministre, lui aussi, est conscient qu'il y a une difficulté sur ce sujet-là", indique Thierry Mandon.

Valls réceptif sur les retraites et les fonctionnaires

La question du gel du point d'indice des fonctionnaires a également été abordée. "Le Premier ministre est d'accord sur l'idée que chaque année, ont fait le point et en fonction de la croissance, on revoit le dispositif", continue le député PS.

La rédaction vous recommande

Thierry Mandon en a profité pour évacuer la question de la dissolution, estimant que "si au bout de quinze jours, le Premier ministre en est à faire des ultimatums, ça ne donne pas beaucoup d'espoir à la longévité de son union avec sa majorité". "Je pense qu'on est condamnés à s'entendre ou à échouer ensemble, confie-t-il. Donc on va tout faire pour réussir ensemble".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
50 milliards Politique Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants