1 min de lecture Pacte de responsabilité

4 nouvelles branches s'engagent à des contreparties au pacte de responsabilité d'ici la fin du mois

INFO RTL - Bâtiment, services informatiques, assurances, banques : près de 6 millions de salariés seront bientôt couverts par un accord de branche.

Un million et demi de salariés du bâtiment sont concernés par l'accord dans leur branche
Un million et demi de salariés du bâtiment sont concernés par l'accord dans leur branche Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire et La rédaction de RTL

Derrière les noms d'oiseaux de façade entre le gouvernement, les organisations patronales et les syndicats, les discussions avancent en coulisses sur les contreparties au pacte de responsabilité.

Ces discussions se déroulent au niveau des branches professionnelles des grands secteurs d'activité. Si Emmanuel Macron s'est énervé le 2 décembre, c'est pour dénoncer le fait que sur 50 branches, seules la métallurgie et la chimie ont jusqu'ici signé un accord ferme. 

Mais d'ici la fin du mois, ce sont quatre nouveaux secteurs qui devraient à leur tour s'engager. Les discussions sont les plus avancées dans les services informatiques, la fédération Syntec, et aussi dans le bâtiment, un million et demi de salariés à lui seul. Les accords devraient pouvoir également se conclure d'ici peu dans le secteur de l'assurance et dans la banque, où la signature d'un accord avait été reportée pour protester contre une nouvelle taxation.

Au total, ce sont six millions de salariés sur 15 millions potentiellement concernés qui seront couverts par un accord de branche. Il faut aussi noter que selon les chiffres de l'institut européen Rexecode, le coût horaire du travail dans l'industrie est aujourd'hui plus bas en France qu'en Allemagne : 36,80 euros, contre 38,50 euros chez nos voisins.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pacte de responsabilité Bâtiment Assurances
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants