1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. 28 février 2029, Philéas d'Aubigny crée le fond de solidarité des traders de Paris
1 min de lecture

28 février 2029, Philéas d'Aubigny crée le fond de solidarité des traders de Paris

REPLAY - Avec le développement des machines-robots capables d'effectuer des super calculs à une vitesse vertigineuse, le métier de trader est devenu obsolète dans les années 2030.

Un trader à Paris, le 16 août 2011 (illustration)
Un trader à Paris, le 16 août 2011 (illustration)
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
28 février 2029, Philéas d'Aubigny crée le fond de solidarité des traders de Paris
04:07
Martial You

Dur, dur, d'être un trader ! Adulés à la fin du XXe siècle, le métier est en train de disparaître aux portes de 2030. Les machines-robot, des super-calculateurs vont beaucoup plus vite que les humains pour passer des ordres sur les marchés financiers. Il sont imbattables, plus sûrs et moins chers.

Face à cela, on crée donc un fond pour les aider à trouver de nouvelles formations au sein de la banque. Pas simple quand on a été les "Rois de la Finance" et qu'on meurt dans l'indifférence générale, voire avec une possible délectation de la part des citoyens et des politiques. La célèbre et prestigieuse école Polytechnique a vite stoppé l'envoi de contingents de diplômés à la City de Londres. Trader n'était plus un métier de masse mais uniquement réservé à certains superviseurs des machines, des contre-maîtres de l'intelligence artificielle

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/