1 min de lecture Yvelines

Yvelines : des salariés volent pour 2 millions d'euros de parfum

Six salariés d'une usine de parfum de Limay ont été mis en examen mercredi et jeudi à Versailles, soupçonnés d'avoir volé pour 2 millions d'euros de flacons depuis deux ans.

Le démantèlement d'un réseau de vol de parfum a conduit à 27 interpellations en France et aux Pays-Bas, où étaient écoulés une partie des flacons (Illustration).
Le démantèlement d'un réseau de vol de parfum a conduit à 27 interpellations en France et aux Pays-Bas, où étaient écoulés une partie des flacons (Illustration). Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Soupçonnés d'avoir dérobé pour quelque 2 millions d'euros de flacons à leur employeur, un sous-traitant de Chanel, depuis mars 2013, six salariés d'une usine de parfum de Limay, dans les Yvelines, âgés de 31 à 50 ans, ont été mis en examen mercredi et jeudi à Versailles, révèle ce vendredi 12 juin une source proche de l'enquête. L'un d'eux a été écroué et les cinq autres placés sous contrôle judiciaire. Tous reconnaissent les faits en les minimisant, selon cette source qui confirme une information du Parisien.

En décembre déjà, quatre individus liés au trafic, un voleur et trois receleurs, avaient été interpellés par la section de recherches de Versailles et mis en examen, a-t-elle ajouté. Les gendarmes avaient alors mis la main sur plus de 200.000 euros de parfums et la même somme en liquide.

Un vaste réseau

C'est un braquage commis à l'usine Guerlain d'Orphin, une autre ville des Yvelines, dans la nuit du 15 au 16 juin 2012 qui a mis les enquêteurs sur la piste de ce trafic. "L'identification des braqueurs puis des receleurs a permis de découvrir que la filière n'écoulait pas uniquement les parfums volés lors du braquage mais aussi ceux dérobés par une seconde équipe à l'usine de Limay", a précisé la source proche l'enquête.

Le démantèlement du réseau a conduit à 27 interpellations en France et aux Pays-Bas, où étaient écoulés une partie des flacons, autant de mises en examen et 18 incarcérations. "Nous avons constaté la mise en place d'un réel marché parallèle qui générait des millions d'euros de profits chaque année", a affirmé la source, ajoutant qu'il s'agissait d'une enquête "titanesque".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yvelines Vol Parfum
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants