2 min de lecture Vol Egyptair Paris-Le Caire

Vol EgyptAir Paris-Le Caire : le BEA confirme la présence de fumée en cabine peu avant la disparition de l'avion

Le crash de l'avion s'est déroulé sur une île grecque dans la matinée du jeudi 19 mai.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Vol EgyptAir Paris-Le Caire le BEA confirme la présence de fumée en cabine peu avant la disparition de l'avion Crédit Image : Andy Buchanan / AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date : La page de l'émission
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et Jacques Serais

"Le BEA confirme qu'il y a eu des messages Acars émis par l'avion indiquant qu'il y eu de la fumée en cabine peu avant la rupture des transmissions de données", a déclaré un porte-parole. L'A320 d'EgyptAir, qui s'est abîmé en Méditerranée le jeudi 19 mai, a transmis des messages automatiques "Acars" indiquant qu'il y a eu de la fumée en cabine. 

Selon les experts français, il serait toutefois trop tôt pour interpréter cet élément et définir les causes exactes de l'accident. "Il est beaucoup trop tôt pour interpréter et comprendre les causes de l'accident tant que nous n'avons retrouvé ni l'épave, ni les enregistreurs. La priorité de l'enquête est de retrouver épave et enregistreurs de vols ", a-t-il ajouté.

Les fumées pourraient être plus une conséquence qu'une cause initiale

Pierre Condom, spécialiste aéronautique
Partager la citation

Cet incendie n'est absolument pas anodin, à en croire Pierre Condom, spécialiste aéronautique. "Du point de vue historique, quand on a des fumées à bord, les gens ont toujours eu le temps de réagir. Or là, l'événement paraît extrêmement brusque et les fumées pourraient être plus une conséquence qu'une cause initiale. On peut imaginer une explosion quelque part dans une soute, que l'équipage ne comprend pas tout de suite. (L'information du BEA) est une information qui pose plus de questions qu'elle n'en résout."

15 Français étaient à bord de l'appareil

Des médias américains avaient fait état de la détection de fumées d'origine indéterminée dans la partie avant de l'appareil peu avant le crash. Les premiers débris de l'Airbus A320 ont été découverts à 290 kilomètres au nord d'Alexandrie par les avions et navires déployés par l'armée égyptienne.  Au total, 66 personnes, dont 30 Égyptiens et 15 Français, ont trouvé la mort au large de l'île grecque de Karpathos, à 300km au nord d'Alexandrie. Les familles françaises sont reçues ce 21 mai par le ministre des Affaires Étrangères, Jean-Marc Ayrault, au Quai d'Orsay.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vol Egyptair Paris-Le Caire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants