2 min de lecture Loi Travail

Blocages lycéens : "Un jour ou l'autre, il se passera un drame", affirme Philippe Tournier

REPLAY / INVITÉ RTL Le Secrétaire général du syndicat des personnels de direction (SNPDEN) a mis en garde sur les conséquences désastreuses qu'auraient les blocages des lycées et les violences qui en découlent.

245x300PACAUD L'Invité de RTL Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Loi Travail : "Un jour ou l'autre, il se passera un drame", selon Philippe Tournier Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie de Fournas
et Vincent Parizot

Les proviseurs tirent la sonnette d'alarme au moment où la contestation de la loi Travail depuis le mois de mars continue de bloquer des lycées. Jeudi 14 avril, le principal adjoint et la proviseur adjointe du lycée Voltaire à Paris, dans le 11ème arrondissement, ont même été agressés. Une source d'inquiétude pour Philippe Tournier, le Secrétaire général du principal syndicat des chefs d'établissement (SNPDEN). 

"Sur la quarantaine d'établissements parisiens qui sont régulièrement bloqués, 15% d'entre eux ont eu un personnel de direction blessé", explique-t-il. Loin de remettre en cause le travail des forces de l'ordre, il souligne tout de même que ce n'est pas au personnel de direction de maintenir l'ordre. Seule solution pour contenir ces violences, fermer des établissements comme précédemment en mars. 

Des élèves qui n'auront pas leur baccalauréat parce que leur établissement a été bloqué

Philippe Tournier, Secrétaire général du SNPDEN
Partager la citation

"Quand les incidents sont trop violents, quand de toute façon les cours n'ont pas lieu dans les établissements puisque les élèves ne peuvent pas entrer, les mieux est peut-être de ne pas avoir d'incident", justifie-t-il. Seulement la fermeture et le blocages des lycées parisiens n'est pas sans conséquence. "Dans les lycées qui sont régulièrement et ordinairement bloqués, les élèves ont déjà perdus plus de 10% du 3e trimestre (…) et qui ne seront sur la région parisienne plus du tout rattrapables jusqu'à la fin de l'année", affirme Philippe Tournier. 

Les premiers à en payer le prix seront les bacheliers. Là dessus, le Secrétaire général des syndicats des chefs d'établissement est plutôt pessimiste : "Il y aura cette année des élèves qui n'auront pas leur baccalauréat parce que leur établissement a été bloqué, ça c'est une certitude".

Des blocages systématiquement violents

À lire aussi
Le conseil des prud'hommes de Paris cour de cassation
Les infos de 18h - Licenciement abusif : le plafonnement des indemnités validé

Philippe Tournier fait bien la différence entre le mouvement social et les violences dues à des jeunes "complètement désinhibés qui prennent prétexte de ce mouvement pour se livrer à toute sorte d'actions". Il s'inquiète cependant de la tournure que prennent les blocages, qui donnent "systématiquement lieu aujourd'hui à des violences".
 
Il annonce même le pire : "Telle que les choses se passent et quand on regarde les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, c'est tout à fait évident qu'un jour ou l'autre il se passera un drame".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Blocage Lycée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782845063
Blocages lycéens : "Un jour ou l'autre, il se passera un drame", affirme Philippe Tournier
Blocages lycéens : "Un jour ou l'autre, il se passera un drame", affirme Philippe Tournier
REPLAY / INVITÉ RTL Le Secrétaire général du syndicat des personnels de direction (SNPDEN) a mis en garde sur les conséquences désastreuses qu'auraient les blocages des lycées et les violences qui en découlent.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/violents-blocages-lyceens-un-jour-ou-l-autre-il-se-passera-un-drame-affirme-philippe-tournier-7782845063
2016-04-15 19:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CzAprT6CewvfatfXfIL6cw/330v220-2/online/image/2016/0415/7782845282_philippe-tournier-en-2011-apres-les-fraudes-au-bac.jpg