1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Violences conjugales : le téléphone "grand danger" déployé dans toute la France
1 min de lecture

Violences conjugales : le téléphone "grand danger" déployé dans toute la France

Dès septembre dans toute la France, plus de 500 téléphones d'alerte vont être installés à destination des femmes victimes de violences conjugales ou de viol.

Najat Vallaud-Belkacem, Christiane Taubira et Bernard Cazeneuve ont présenté le dispositif ce vendredi 22 août 2014 (image d'illustration).
Najat Vallaud-Belkacem, Christiane Taubira et Bernard Cazeneuve ont présenté le dispositif ce vendredi 22 août 2014 (image d'illustration).
Crédit : PIERRE VERDY / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le gouvernement a annoncé ce vendredi 22 août 2014 que plus de 500 téléphones d'alerte pour les femmes en grand danger, victimes de violences au sein du couple ou de viols, vont être déployés dès septembre sur l'ensemble du territoire.

C'est dans un communiqué ce vendredi, que Christiane Taubira, Bernard Cazeneuve et Najat Vallaud-Belkacem ont présenté ce projet, qui était pour l'instant au stade de l'essai.

Expérimenté dans 13 départements, pour des femmes victimes de violences conjugales (à ce jour, 157 téléphones sont déployés sur le territoire national et 304 personnes en ont bénéficié), ce dispositif de téléprotection a prouvé son efficacité.

Les trois ministres

Après une évaluation du danger encouru par la femme subissant des violences, c'est le procureur de la République qui décide d'attribuer ou non le téléphone. En appuyant sur une simple touche du téléphone, la victime potentielle est directement mise en relation avec un professionnel de la lutte contre ces violences.

Ce dispositif a permis de sauver des vies, d'interpeller et de sanctionner les auteurs. Il repose également sur un accompagnement global de la victime (...) qui peut envisager de sortir du cycle de la violence et reprendre confiance en elle.

Les trois ministres

Ce vendredi sur France Info, Christiane Taubira est revenue sur le dispositif, soulignant que "des femmes meurent : une femme tous les deux jours, c'est énorme, c'est absolument insupportable".

Pour sa collègue Najat Vallaud-Belkacem qui s'exprimait sur RTL, cette mesure "a prouvé son efficacité", "un certain nombre de meurtres ont été évités dans les départements où il a été expérimenté".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.