1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Violences à Sarcelles : écœurés, les habitants ne reconnaissent pas leur ville
1 min de lecture

Violences à Sarcelles : écœurés, les habitants ne reconnaissent pas leur ville

RÉACTIONS - Au lendemain des violences et dégradations qui ont suivi une manifestation pro-palestinienne à Sarcelles, les habitants de la ville du Val d'Oise sont dépités.

Un commerce dégradée par des jeunes à Sarcelles.
Un commerce dégradée par des jeunes à Sarcelles.
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Cindy Hubert

Une banque, une pizzeria ou une entreprise de pompes funèbres : de nombreux commerces ont été dégradés au cours des violences qui ont suivi une manifestation pro-palestinienne dimanche 20 juillet. 

Depuis l'aube, ce lundi 21 juillet, les habitants s'aident pour déblayer et nettoyer. Tous partagent la même désolation. Faroudja, dont la pharmacie a été complètement brûlée, est assise à la table d'un café avec ses dix employés, les larmes aux yeux. 

"C'est injuste ce qu'il vient d'arriver parce qu'ils ont touché notre outil de travail, regrette la pharmacienne, on n'y est pour rien, on n'a rien à voir dans cette situation"

"C'est pas Sarcelles"

Dalila et Brigitte, habitantes de la ville depuis près de 40 ans, sont venues les réconforter. "Depuis hier on n'a pas dormi, on se concerte, on a peur pour nos enfants, on se demande pourquoi on en arrive là", affirment-elles.

À lire aussi

"C'est pas Sarcelles" lâchent ces deux femmes. Elle n'ont pas la même religion mais se disent "sœurs", et décrivent leur ville comme un endroit avec "beaucoup d'ethnies" qui s'entendent bien. "Ils reproduisent le même schéma qui se produit à des milliers de kilomètres, nous on a rien à voir dans l'histoire", se désolent-elles.

Pour les Sarcellois, les casseurs sont des jeunes venus en marge de la manifestation, dans le seul but de piller les commerces.

À écouter

Violences à Sarcelles : écœurés, les habitants ne reconnaissent pas leur ville
01:54
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/