1 min de lecture Vincent Lambert

Vincent Lambert : son épouse "sous le choc" après la décision de la CEDH

DOCUMENT RTL - Rachel Lambert est "abasourdie" de la décision de la CEDH de maintenir son époux, dans un état végétatif depuis six ans, en vie contre l'avis des médecins et du Conseil d'État.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Vincent Lambert : son épouse "sous le choc" après la décision de la CEDH Crédit Image : AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Etienne Baldit

Rachel Lambert est "abasourdie". L'épouse de Vincent Lambert se dit "sous le choc" après la décision de la Cour européenne des droits de l'homme, rendue mardi 24 juin, de maintenir son mari, tétraplégique et dans un état végétatif irréversible depuis six ans, en vie malgré l'avis du Conseil d'État.

La plus haute juridiction administrative de France avait décidé, plus tôt dans la journée de mardi, de l'arrêt des soins apportés à Vincent Lambert. Une décision suspendue par la CEDH, saisie en urgence par les parents du patient, qui s'opposent à la mort de leur fils.

Rachel Lambert "indignée et meurtrie"

Au micro de RTLRachel Lambert confie, mercredi 25 juin, qu'elle "espère que la grande sagesse de la CEDH" permettra de rendre une décision "dans un délai raisonnable"

Elle se dit par ailleurs "indignée et meurtrie que [sa] parole ait été remise en cause" par ses beaux-parents, en ce qui concerne les souhaits de Vincent Lambert. Selon elle, son mari aurait à plusieurs reprises signifié qu'il ne souhaitait pas être maintenu en vie dans cet état de santé et au prix d'un acharnement thérapeutique

À lire aussi
Le CHU de Reims où était hospitalisé Vincent Lambert société
Vincent Lambert : ses obsèques ont eu lieu dans l'intimité familiale

Elle se veut enfin "combative pour Vincent par la suite"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vincent Lambert Société Fin de vie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants