1 min de lecture Vincent Lambert

Vincent Lambert "n'aurait pas voulu vivre dans ces conditions-là", selon François, son neveu

REPLAY / DOCUMENT RTL - La Cour européenne des droits de l'Homme a validé l'arrêt des soins de Vincent Lambert. Le CHU de Reims a convoqué la famille pour le 15 juillet prochain.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
"Vincent n'aurait pas voulu vivre dans ces conditions-là", selon François, son neveu Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : Jérôme Chapuis | Durée : | Date : La page de l'émission
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et Charlie Vandekerkhove

Ce ne sera peut-être pas l'épilogue, mais c'est la prochaine étape. La famille de Vincent Lambert, divisée en deux camps, l'un pour l'arrêt des soins, et l'autre pour leur prolongation, a été convoquée par le CHU de Reims. Le 15 juillet prochain, ce conseil de famille se réunira donc dans l’établissement où est hospitalisé Vincent Lambert. François, son neveu, a reçu sa convocation. Il fait partie de ceux qui veulent arrêter les soins apportés à Vincent, tétraplégique en état végétatif chronique depuis 2008. 

Une source d'inquiétude

"La lettre du CHU est très ambiguë", regrette le jeune homme. "Elle parle à la fois d'une nouvelle procédure, ce qui serait illégal (...) mais aussi prendre acte des décisions de justice Conseil d'Etat et de la Cour européenne des droits de l'Homme."  "C'est le signe qu'on approche d'un épilogue, concède-t-il, mais l'ambiguïté du courrier me fait dire que le CHU n'a pas la volonté de parler clairement d'arrêt du traitement", ajoute François Lambert. "Pour nous c'est donc une source d'inquiétude". 

La CEDH valide un arrêt du Conseil d'Etat

Le neveu de Vincent Lambert se dit par ailleurs "convaincu" qu'il "n'aurait pas voulu vivre dans ces conditions-là". Lundi, la CEDH de Strasbourg a validé un arrêt du Conseil d'Etat. Celui-ci rendait possible l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation de Vincent Lambert, maintenu artificiellement en vie depuis 2008, comme le souhaitent ses parents et contre l'avis de son épouse, soutenue par les frères et sœurs du patient. "J'espère simplement que le CHU va pouvoir discuter avec tout le monde", conclue François Lambert.

À lire aussi
La ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn était l'invité du "Grand Jury" dimanche 21 octobre 2018 fin de vie
Fin de vie : "S'il vous plaît, allez remplir vos directives anticipées", demande Agnès Buzyn
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vincent Lambert Fin de vie Euthanasie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779035574
Vincent Lambert "n'aurait pas voulu vivre dans ces conditions-là", selon François, son neveu
Vincent Lambert "n'aurait pas voulu vivre dans ces conditions-là", selon François, son neveu
REPLAY / DOCUMENT RTL - La Cour européenne des droits de l'Homme a validé l'arrêt des soins de Vincent Lambert. Le CHU de Reims a convoqué la famille pour le 15 juillet prochain.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/vincent-lambert-n-aurait-pas-voulu-vivre-dans-ces-conditions-la-selon-francois-son-neveu-7779035574
2015-07-08 09:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/j-vAcJg4jgEBGDO_fX0fLw/330v220-2/online/image/2015/0706/7779020983_l-hopital-de-reims-ou-est-soigne-vincent-lambert.jpg