3 min de lecture Vidéo

Vincent Lambert filmé par les "pro-vie", les médecins crient à la "manipulation"

INVITÉ RTL - Les professionnels dénoncent une manipulation par l'émotion qui ne prouve en rien que l'état de Vincent Lambert s'est amélioré.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Vincent Lambert filmé : le Dr Jean Reignier dénonce "une mise en scène" Crédit Image : DR | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Cinq jours après la décision de la Cour européenne des droits de l'homme de valider l'arrêt des soins pour Vincent Lambert, la bataille autour du sort du tétraplégique en état végétatif depuis un accident de la route subi il y a sept ans a pris une nouvelle tournure. Une vidéo réalisée et diffusée par un membre du comité de soutien du jeune homme le montre semblant réagir à des stimulations extérieures. Les "pro-vie" l'interprètent comme la preuve qu'il n'est pas en fin de vie. Sa femme et les médecins dénoncent une manipulation.

Depuis quelques jours, la vidéo de plus deux minutes fait le tour des sites catholiques et conservateurs. La séquence a été tournée vendredi 5 juin, jour de la décision de la CEDH, par un membre du comité de soutien de Vincent Lambert, Emmanuel Guêpin, qui se présente comme un ancien camarade de classe. Elle montre le déroulé d'une visite à Vincent Lambert dans sa chambre du CHU de Reims et présente le patient sous un jour nouveau, censé démolir le diagnostic médical d'état végétatif du patient depuis 2008.

On y voit le jeune homme, les yeux mis-clos, qui semble réagir à la voix de sa mère. Celle-ci "l'appelle depuis Strasbourg" pour lui faire part de nouvelles qui "ne sont peut-être pas bonnes" et lui assurer qu'elle va le "faire sortir de là". Un autre plan montre son demi-frère David lui parler, penché sur son visage. Vincent Lambert cligne des yeux et semble suivre son regard. "On peut voir Vincent réagir très fortement avec son frère. Il y a beaucoup d'interactions entre eux, explique son ami en voix-off, avant de condamner les récentes décisions de justice prises par "des gens qui ne connaissent pas l'état de Vincent (...) un grand handicapé (...) qui n'est pas en fin de vie".

Les médecins dénoncent "une mise en scène"

Depuis la diffusion de la vidéo mercredi matin, les médecins sont montés au créneau pour dénoncer une manipulation. Interrogé par RTL, Jean Reignier, chef du service réanimation de l'hôpital de La Roche-sur-Yon parle d'une "mise en scène" et estime que "ce qu'on voit sur ces images n'est pas du tout incompatible avec les décisions qui ont été prises". "Le visage de Vincent Lambert est tout à fait compatible avec ce qui a été décrit, c'est à dire un état végétatif, on le voit cligner des yeux et déglutir, des mouvements automatiques qui ne sont pas synonymes de conscience, de vie relationnelle à proprement parler. Ce n'est pas lui qui communique, c'est sa mère au téléphone et son frère qui se penche sur lui".

À lire aussi
histoire
VIDÉO - Italie : Pompéi annonce la découverte "extraordinaire" d'un char de l'époque romaine

La tonalité est la même chez Éric Kariger, l'ancien chef du service de soins palliatifs qui a soigné Vincent Lambert pendant plusieurs années. Les malades en état végétatif "sont effectivement perturbants pour les communs des mortels, a-t-il reconnu sur Europe 1. On a le sentiment qu'ils réagissent à leur environnement puisque toutes les informations sensorielles arrivent à leur cerveau. Si vous faites du bruit, ils peuvent réagir et avoir un regard qui semble capté, a-t-il expliqué, dénonçant "une manipulation intellectuelle en jouant sur l'émotion" qui "piétine sa dignité et son droit à l'image" et ne prouve en rien que son état s'est amélioré.

Opposée aux parents de Vincent Lambert sur l'arrêt des traitements, son épouse Rachel Lambert a estimé pour sa part que "cette vidéo n'apporte aucun élément nouveau". "L'état de santé de Vincent n'a pas évolué depuis des années. Ce n'est pas en deux minutes que l'on peut comprendre l'état de mon mari", a-t-elle réagi, "consternée" par la diffusion de la séquence et "certaines réactions sur les réseaux sociaux". Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a annoncé avoir été saisi après la diffusion de cette vidéo, promettant de "regarder ce sujet délicat avec la plus  grande attention et dans des délais rapides".

La famille de Vincent Lambert divisée sur son sort

La décision d'arrêt des soins correspondait au souhait de Rachel Lambert, la femme de Vincent, soutenue par six frères et sœurs de son époux, tous convaincus qu'il n'aurait pas souhaité vivre dans cet état. Mais les parents de Vincent, catholiques traditionalistes, et une de ses sœurs et un demi-frère s'opposent à la décision de la CEDH, affirmant que le patient n'est "pas en fin de vie" mais lourdement handicapé. Dans une tribune publiée dans Libération mercredi, Rachel Lambert et une partie de sa famille demandent que la décision de la CEDH d'arrêter les traitements soit appliquée immédiatement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Vincent Lambert Fin de vie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants