2 min de lecture Innovation

VIDÉOS - Hyperloop One, le train du futur, testé pour la première fois dans le Nevada

Première réussi pour la capsule subsonique, quatre fois plus rapide qu'un TGV. Hyperloop One pourrait rallier San Francisco à Los Angeles en une demi-heure.

>
Hyperloop One - Propulsion Open Air Test Crédit Image : Capture d'écran YouTube |
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
et Virginie Garin

Imaginez un tube surélevé sur des piliers. À l'intérieur, des capsules circulent dans lesquelles des passagers ont pris place. Ce tube s'appelle l'Hyperloop et ne sera peut-être plus surréaliste très longtemps. Présenté par son concepteur, Elon Musk, comme une révolution rivalisant avec l'avion, ce moyen de transport du futur a été testé mercredi 11 mai dans le Nevada (États-Unis), au Nord de Las Vegas et à une centaine de kilomètres de la Californie, où est basée l'entreprise Hyperloop l'origine du projet. L'expérimentation s'est avérée pour le moins encourageante.

"Félicitations à Hyperloop One, originaire de Los Angeles, pour ce test réussi ce matin! Le futur est en marche", s'enthousiasme le maire de Los Angeles sur Twitter, "Le futur de plus en plus proche après le succès du test de l'Hyperloop", clame un journal scientifique. Le prototype a en effet ravi les collaborateurs et spectateurs qui avaient fait le déplacement pour assister à sa propulsion sur une rampe de lancement de 8 kilomètres.

Oubliez les carburants fossiles et la fumée d'échappement. Les capsules, propulsées par un champ magnétique, se déplacent sur coussins d'air. Le voyage s'effectue à plus de 1.200 kilomètres/heure. Le premier projet commercial de l'Hyperloop devrait rallier Los Angeles à San Francisco, en moins de temps qu'il n'en faut pour le même trajet en avion : 30 minutes pour l'Hyperloop contre 35 en avion. Cela reviendrait à effectuer un Paris-Lyon en 20 minutes. Ce mercredi 11 mai, une piste d'essai de 8 kilomètres, installée dans le Nevada, accueille le projet.

Le TGV détrôné ?

En France, l'arrivée du train supersonique suit son bonhomme de chemin. La SNCF a annoncé début mai sa participation à une levée de fonds au profit d'Hyperloop Technologies. Elle aurait pris part à un tour de table de près de 23 millions d'euros en novembre 2015, pouvant monter jusqu'à plus de 70 millions d'euros. Le montant exact injecté par la société française reste toutefois secret. Si le projet venait à aboutir dans l'Hexagone, l'Hyperloop provoquerait à coup sûr une rupture technologique au moins aussi remarquable que le TGV en son temps.

À lire aussi
La nouvelle version de la Toyota Yaris (illustration) Toyota
Tout ce qu'il faut savoir de la nouvelle Toyota Yaris

Lorsque le concepteur de l'Hyperloop a un projet, aussi farfelu soit-il, il va jusqu'au bout. Ce même Elon Musk a inventé les fusées Space X, les seules qui décollent depuis les États-Unis aujourd'hui. Il a également mis au point la voiture électrique Tesla, la plus performante au monde. Son projet a toutefois un coût. Celui-ci est aujourd'hui estimé à plus de 5 milliards d'euros.

>
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Innovation Transports Trains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants