2 min de lecture 1er mai

VIDÉOS - Fête du travail 2016 : un 1er mai extrêmement tendu à Paris, entre 16.000 et 70.000 personnes réunies

Des incidents qui ont éclaté entre des jeunes cagoulés et la police se sont soldés par 10 interpellations et 2 blessés légers, selon la préfecture.

Manifestation du 1er mai 2016 à Paris Crédits : AFP | Date : 01/05/2016
5 >
Manifestation du 1er mai 2016 à Paris Crédits : AFP | Date : 01/05/2016
Manifestation du 1er mai 2016 à Paris Crédits : AFP | Date : 01/05/2016
Manifestation du 1er mai 2016 à Paris Crédits : AFP | Date : 01/05/2016
Manifestation du 1er mai 2016 à Paris Crédits : AFP | Date : 01/05/2016
Manifestation du 1er mai 2016 à Paris Crédits : AFP | Date : 01/05/2016
1/1
Emeline Le Naour et AFP

Selon la préfecture de police, entre 16.000 et 17.000 personnes ont participé ce dimanche 1er mai à Paris au défilé émaillé d'incidents. La CGT a quant à elle revendiqué la présence de 70.000 manifestants à l'occasion d'une mobilisation placée sous le signe de l'hostilité au projet de loi Travail. Par ailleurs, les défilés ont rassemblé selon le ministère de l'Intérieur, 84.000 manifestants dans tout l'Hexagone. Cette journée s'est déroulée sous haute tension avec une très importante surveillance policière. Peu après 15h40, en amont du défilé sous la bannière des syndicats, des incidents ont éclaté vers le boulevard Diderot. Dimanche dans la soirée, la préfecture de police de Paris a fait état de 10 interpellations et 2 blessés légers

Des jeunes cagoulés, casqués, ont lancé des projectiles (cartons récupérés aux ordures, mais aussi des bouteilles) sur les forces de l'ordre, en criant "tout le monde déteste la police". Les CRS ont riposté par des tirs de gaz lacrymogène, avant que le calme ne revienne. Avenue Daumesnil déjà, les CRS avaient été  sifflés et hués par des dizaines de manifestants, certains virulents, qui criaient "Cassez-vous!" ou "dehors la police!". Certains jeunes étaient équipés de casques attachés à leur sac. 

Pour la grande foule, qui marchait dans le plus grand calme, un autre slogan résumait l'état d'esprit: "Retrait, retrait, de la loi travail. Ni amendable ni négociable", faisant écho aux mots d'ordre scandés dans les défilés ayant eu lieu plus tôt dans d'autres villes de France, la plupart sans heurt. Unis par cette revendication, pour la première fois depuis 2009 les secrétaires généraux de la CGT, Philippe Martinez, et de FO, Jean-Claude Mailly, conduisaient de conserve la manifestation, aux côtés des responsables de la FSU et de Solidaires, pour rejoindre la place de la Nation. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
1er mai Manifestations Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783066306
VIDÉOS - Fête du travail 2016 : un 1er mai extrêmement tendu à Paris, entre 16.000 et 70.000 personnes réunies
VIDÉOS - Fête du travail 2016 : un 1er mai extrêmement tendu à Paris, entre 16.000 et 70.000 personnes réunies
Des incidents qui ont éclaté entre des jeunes cagoulés et la police se sont soldés par 10 interpellations et 2 blessés légers, selon la préfecture.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/videos-fete-du-travail-2016-des-affrontements-eclatent-entre-les-manifestants-et-les-crs-lors-du-defile-du-1er-mai-a-paris-7783066306
2016-05-01 17:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tUpXMFkk4tERX_WpBgoR7g/330v220-2/online/image/2016/0501/7783066504_000-arp4386635.jpg