1 min de lecture Animaux

VIDÉO ZAPPEUR - Quand les drones filment le règne animal

Les drones sont de plus en plus accessibles. Avec une caméra embarquée, ils permettent de prendre des images exceptionnelles en pleine nature.

>
Quand les drones filment le règne animal Durée : |
Célia Coudret
Journaliste RTL

Les drones civils équipés d'une caméra offrent des images saisissantes, parfois rares. Plus discrets que les hommes, ces petits objets volants permettent de découvrir le règne animal sous un nouveau jour. Pouvoir filmer la migration des dauphins ou un immense banc de requins est un privilège que les drones rendent désormais plus accessibles. Si nombre de vidéos montrent les drones attaqués par des animaux qu'ils dérangent, il peuvent néanmoins servir d'outil exceptionnels pour les écologues et les biologistes. 

Les drones deviennent un outil révolutionnaire pour les naturalistes et scientifiques. Moins coûteux et moins bruyants que les hélicoptères, ils offrent une meilleure étude de l'environnement grâce à ses prises de vue. Les images sont plus objectives, les animaux n'étant pas effrayés comme ils le sont lorsque des hommes, une Jeep ou un bateau s'approche. Les drones peuvent également servir d'outil de recensement et de détections des espèces menacées. À terme, ils pourraient prendre une place importante dans l'étude du règne animal. Ce n'est pas pour autant que les animaux apprécient l’intrusion des drones. Le bélier et l'aigle qui envoient valser l'objet volant ont d'ailleurs fait le tour du web. L'exemple de la femelle kangourou est aussi clair : il ne faut pas s'approcher de trop près. Et encore moins de ses petits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Vol de drone Drones
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants