1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO - Morbihan : la télémédecine au secours des villages bretons
1 min de lecture

VIDÉO - Morbihan : la télémédecine au secours des villages bretons

REPORTAGE - Le centre d'imagerie de Ty Lann a été inauguré. Un médecin radiologue se trouvant à l'autre bout de la France peut délivrer son pronostic au patient.

Le site "deuxième avis" divise les médecins sur la question de l'expertise médicale en ligne.
Le site "deuxième avis" divise les médecins sur la question de l'expertise médicale en ligne.
Crédit : PRAKASH SINGH / AFP
Morbihan : la télémédecine au secours des villages bretons
01:09
Nicolas Bauby

Depuis longtemps, les médecins radiologues ont déserté les petits village de Bretagne, obligeant les patients à se rendre dans les grandes villes pour passer une simple radio. La haute-technologie va permettre de proposer désormais une offre de soins adaptée. Dans le Morbihan à Brehan, près de Pontivy au milieu de la Bretagne, le centre d'imagerie de Ty Lann a été inauguré. Sur place, une manipulatrice prend les clichés, mais le médecin radiologue se trouve à l'autre bout de la France à Sainte-Maxime. 

Le Docteur Guy Benoit reçoit les images en direct sur des écrans de très grande qualité, grâce à une liaison protégée, et délivre ainsi son diagnostic, comme si le patient était face à lui. Gain de temps appréciable pour Albert, retraité, pas besoin de se rendre aux urgences d'un centre Hospitalier  de faire des dizaines de kilomètres, et  la Sécurité sociale fait également des économies.

Attirer les investisseurs et les jeunes médecins

Pour les entorses par exemple, la manipulatrice va procéder en suivant les conseils du médecin à la pose de la résine qui a remplacé le célèbre plâtre. Le Centre de Télé-Imagerie de Brehan fait partie du réseau Médeor, Louis-Marie Benoit est son co-fondateur. "Mon père arrivant à la retraite, il décide de vendre son cabinet. Il est alors confronté à la crise que subit ce secteur en France et ne parvient pas à trouver de successeur, même pour un prix de vente symbolique. En parallèle, les nouvelles technologies se développent et la téléimagerie fait son apparition. Ne se résolvant pas à fermer son cabinet, il décide trouver une solution pour attirer des investisseurs et des jeunes médecins".


Le père et le fils travaillent ensemble. une première expérience est un succès, son cabinet de Quiberon est relié avec l’hôpital de Belle-Île en mer. "Ce premier pas nous montre le potentiel du projet et nous donne l’idée d’un concept de plus grande envergure : un réseau national de cabinet de proximité fonctionnant en télémédecine ". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/