1 min de lecture Féminisme

VIDÉO - Les féministes répondent à la vidéo polémique de Rémi Gaillard

L'humoriste s'est attiré les foudres des féministes pour avoir mimé un acte sexuel sur une femme allongée sur la plage dans une vidéo intitulée "DOG".

>
Réponse à "DOG" de Rémi Gaillard en vidéo ! Crédit Image : Capture d'écran / Youtube / Les effronté-e-s |
Alice Beckel
Alice Beckel

La polémique Rémi Gaillard continue. Lundi, les militantes de l'association féministes et LGBT Les efFRONTé-e-s ont adressé une réponse cinglante à l'auteur de la vidéo controversée DOG. Dans cette dernière, l'adepte des caméras cachées était déguisé en chien pour protester contre l'abandon des animaux de compagnie pendant l'été. Une lutte louable si ce n'est que le jeune homme n'a pas pu s'empêcher de mimer un acte sexuel sur une femme en bikini, tranquillement installée sur la plage. Une scène accusée par les féministes de banaliser les agressions sexuelles commises sur les femmes. 

Une réponse pleine d'humour

"Pour défendre une cause, tous les coups sont permis !", peut-on lire au début de la parodie des efFRONTé-e-s. Pour démontrer l'absurdité de cette déclaration, des femmes simulent des agressions gratuites menées contre des minorités. Des actes qu'elles justifient face à la caméra par des raisonnement incohérents. Ainsi, après avoir volé sa canne à un aveugle, une militante à la veste rose explique "les animaux on les prend pour des handicapés [...] alors qu'un animal c'est super intelligent !"

Pour lutter contre la banalisation des agressions sexuelles

La conclusion du collectif tranche avec le caractère potache du début. "Se frotter, et inciter ses fans à se frotter contre des femmes sans consulter leur consentement est une agression sexuelle", tacle les militantes avant d'ajouter "toutes les personnes ayant participé à cette vidéo étaient au courant en amont du déroulement de la scène." Contrairement à la femme agressée par Rémi Gaillard. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Féminisme Rémi Gaillard Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants