3 min de lecture Attentats à Paris

VIDÉO - Hommage national : que signifie le couplet méconnu de la Marseillaise chantée aux Invalides ?

Une Marseillaise plus longue et plus lente que d'ordinaire a été interprétée à l'issue du discours de François Hollande lors la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats aux Invalides vendredi.

>
La Marseillaise chantée en intégralité pendant l'hommage Crédit Image : AFP | Crédit Média : iTélé | Date :
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Deux semaines après les attentats de Paris et de Saint-Denis, la France a rendu vendredi aux Invalides un hommage solennel et vibrant aux victimes de ces attaques jihadistes sans précédent. Le nom et l'âge des 130 morts ont été égrenés dans les haut-parleurs de la cour d'honneur où 2.650 personnes, officiels et proches des victimes, avaient pris place en tribune. À l'issue du discours de François Hollande, une Marseillaise plus longue et plus lente que d'ordinaire a été interprétée par les chanteurs de l'Académie de Paris et le Chœur de l'armée française, accompagnés par l'orchestre de la Garde républicaine. En plus du premier couplet et du refrain qui sont joués traditionnellement, un autre couplet de la version initiale écrite par Rouget de l'Isle a été ajouté.

Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
Liberté, Liberté chérie,
Combat avec tes défenseurs ! (bis)
Sous nos drapeaux, que la victoire
Accoure à tes mâles accents !
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !

Partager la citation

Ces paroles font directement écho au discours du chef de l'État, qui a martelé vendredi que "la France restera elle-même, telle que les disparus l'avaient aimée, et telle qu'ils auraient voulu qu'elle demeure" tout en renouvelant sa promesse de "tout mettre en oeuvre" pour "détruire l'armée des fanatiques" qui ont commis les attentats, revendiqués par l'État islamique.

L'État montre qu'il a entendu la population

Le choix de ce couplet ne doit rien au hasard. "Il est tout à fait juste", estime l'historien Bernard Richard, auteur de l'ouvrage Les emblèmes de la République aux éditions CNRS. "Combien de fois nous a-t-on dit que la Marseillaise est sanglante, voire qu'elle est raciste, alors qu'elle est à la fois un chant guerrier et un hymne à la liberté. Trois choses sont importantes dans la Marseillaise et ne sont pas forcément bien connues des Français. "Les féroces soldats" qui désigne les ennemis de la liberté, le "sang impur" qui est celui de ces ennemis et "Liberté, liberté chérie". Aujourd'hui, c'est la liberté de la France, son art de vivre, qui sont agressés. La France répond par "Liberté, liberté chérie"".

L'ajout du sixième couplet dans la Marseillaise qui a retenti aux Invalides est le signe que l'État a entendu ce que ressentent les Français depuis les attentats. "La Marseillaise a été chantée spontanément dans les cafés près des lieux où se sont déroulées les attaques. C'est symbolique de cette défense de la liberté. En ce sens, le sixième couplet interprété ce matin renvoie moins au discours présidentiel qu'au mouvement populaire, qui a été finalement complété par l'État qui a bien perçu les sentiments qui animent la population", estime Bernard Richard.

Les Français se sont réappropriés les emblèmes de la patrie

À lire aussi
Portraits de Hayat Boumeddiene et Amedy Coulibaly Attentats à Paris
La compagne d’Amédy Coulibaly visée par une nouvelle enquête antiterroriste

L'historien rappelle au passage que "l'émotion et la pudeur sont deux sentiments que les Français expriment rarement. Ils sont très pudiques avec les emblèmes et les symboles du patriotisme qui ont été dévoyés et instrumentalisés à plusieurs reprises, dans les guerres coloniales, dans la France de Vichy ou dans les mouvements anti-républicains des années 30 avant d'être instrumentalisés par le Front national dans les années 70. Le sixième couplet était par exemple le préféré du maréchal Pétain car il débute par "Amour sacré de la patrie" et qu'il prétendait être le seul père de la patrie. On assiste aujourd'hui à une récupération de ces emblèmes par la population française".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Hommage François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants