1 min de lecture Attentats en France

VIDÉO - Fusillade à "Charlie Hebdo" : la Tour Eiffel s'est éteinte à 20 heures

Ce jeudi 8 janvier les lumières de la Tour Eiffel se sont éteintes en hommage aux victimes de l'attentat qui visait Charlie Hebdo mercredi 7 janvier 2015.

>
Fusillade à Charlie Hebdo : la tour Eiffel s'éteint pour les victimes Durée : |
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
Journaliste RTL

Au lendemain de l'attentat qui a frappé Charlie Hebdo, Paris rend hommage à ses 12 victimes. En ce premier jour de deuil nationalla Tour Eiffel, symbole de la capitale et de la France dans le monde, a éteint ses lumières à 20 heures en mémoire de Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Maris et toutes les victimes de l'attentat qui a visé la rédaction de l'hebdomadaire satirique.

La capitale a rendu une série d'hommage aux 12 victimes de l'attentat à Charlie Hebdo. Dès mercredi 7 janvier, 35.000 Parisiens se sont retrouvés Place de la République pour se recueillir en silence. Ce jeudi 8 janvier, à midi, les cloches de l'Église Saint-Michel de Paris ont sonné le glas pendant une dizaine de minutes. 

Un nouveau rassemblement est prévu ce soir dès 18 heures place de la République à l'appel de la mairie de Paris. Plus tard dans la soirée, à 20 heures, la Tour Eiffel s'est éteinte en souvenir des victimes de la fusillade. 

Enfin avant la marche républicaine prévue dimanche au départ de la Place de la République à destination de la Place de la Nation, trois gravures japonaises des "kakémonos" portant la mention "Paris est Charlie" seront installés sur le Parvis de l'Hôtel de Ville et rue de Rivoli. L'hebdomadaire devrait par ailleurs être fait "citoyen d'honneur de la ville de Paris". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Tour Eiffel Hommage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants