1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Viaduc effondré à Gênes : un patron français concerné par le drame
1 min de lecture

Viaduc effondré à Gênes : un patron français concerné par le drame

Le chef d'entreprise a découvert qu'un de ses camions avaient été pris dans l'effondrement du viaduc. Deux de ses employés, de nationalité roumaine, figurent parmi les victimes.

Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018
Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018
Crédit : Luca Zennaro/AP/SIPA
Viaduc effondré à Gênes : un patron français concerné par le drame
00:00:59
Michaël Lefebvre

C'est en voyant un camion de son entreprise sur les images de la catastrophe de Gênes que ce patron a compris qu'il était concerné par le drame. Deux de ses employés, d'origine roumaine, étaient à bord du véhicule, lorsque le viaduc s'est effondré mardi 14 août, tuant 39 personnes dont 4 Français.


Alors que le consulat de France à Milan lui a annoncé que ses deux employés étaient décédés, William Benloulou, PDG de la société Alba Déménagements, s'est vu présenté un seul corps à la morgue. L'un des chauffeurs, père de trois enfants, est décédé à l'âge de 43 ans.

Le deuxième employé de cette société française a été retrouvé dans un autre hôpital, en soins intensifs. L'homme est dans le coma, mais son patron ne désespère pas. "On a beaucoup besoin de lui, il a une famille, il faut absolument qu'ils le sauvent. On y croit", a déclaré le chef d'entreprise au micro de RTL.

Le frère et la compagne de cet employé sont arrivés à Gênes ce jeudi 16 août dans la matinée, et doivent se rendre à son chevet dans la journée.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire