1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tabac : vapoter aide à réduire sa consommation de cigarettes, pas à la cesser
1 min de lecture

Tabac : vapoter aide à réduire sa consommation de cigarettes, pas à la cesser

D'après le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France, les utilisateurs de cigarettes électroniques parviendraient à réduire leur consommation de tabac plus facilement que les fumeurs exclusifs de tabac.

Aujourd'hui près de 4.000 saveurs différentes sont disponibles pour les cigarettes électroniques
Aujourd'hui près de 4.000 saveurs différentes sont disponibles pour les cigarettes électroniques
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France, publié mardi 7 novembre dans le cadre du Mois du tabac, révèle une étude consacrée à la relation de cause à effet entre l'usage de la cigarette électronique et l'arrêt du tabac.

Selon ce document, les vapo-fumeurs, c'est-à-dire les personnes qui conjuguent tabac et cigarettes électroniques, parviennent plus facilement à réduire leur consommation de cigarettes par rapport aux fumeurs exclusifs de tabac. "Associée au tabac, l’utilisation d’une e-cigarette permet de réduire sa consommation de cigarettes fumées chaque jour", confirme à 20 Minutes Anne Pasquereau, auteure de l’étude. Dans le détail, 25,9% des vapo-fumeurs, contre 11,2% des consommateurs de tabac, réussissent à réduire de moitié leur consommation de cigarettes par jour en six mois.

Le ratio est comparable lorsque l'on parle de tentatives d'arrêt complet du tabac. Six mois après l'entame de leur suivi, 47,7% des vapo-fumeurs "ont essayé d'arrêter de fumer pendant au moins 24 heures au cours des 30 derniers jours", contre 26,6% des fumeurs exclusifs de tabac.

En ce qui concerne l'arrêt du tabac à six mois, en revanche, "aucune différence significative n’a été observée entre les vapo-fumeurs et les fumeurs exclusifs de tabac", selon l'étude. 12,5% des vapo-fumeurs, contre 9,5% des fumeurs exclusifs de tabac ont cessé de fumer sept jours. La courbe s'aligne presque pour les arrêts de 30 jours : 10,2% contre 8,5%. "L’efficacité de l’e-cigarette pour arrêter de fumer reste en débat", conclut l’étude.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/