1 min de lecture Banditisme

Val-de-Marne : plusieurs trafiquants d'armes arrêtés

La sûreté territoriale du Val-de-Marne a arrêté les membres soupçonnés d'un réseau de trafic d'armes et de banditisme lié aux gens du voyage.

Des armes saisies dans le Val de Marne le 12 juin 2015
Des armes saisies dans le Val de Marne le 12 juin 2015 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Deux hommes soupçonnés d'appartenir à un gang de trafiquants d'armes qui sévissait dans le Val-de-Marne, mêlant grand banditisme et gens du voyage, ont été placés en détention provisoire après quatre jours de garde à vue, a-t-on appris vendredi 12 juin de source judiciaire. Au total, quatre suspects avaient été déferrés jeudi et vendredi devant un juge d'instruction. Le troisième a été placé sous contrôle judiciaire, et le dernier "a demandé un débat différé et est donc incarcéré dans l'attente", selon la source judiciaire. 

Une enquête longue de seize mois avait abouti lundi à l'interpellation à leurs domiciles de huit trafiquants d'armes. Les perquisitions avaient notamment permis de mettre la main sur quelque 130 armes, 50.000 euros en numéraires et plusieurs dizaines de kilos de munitions. 

Un gang "à l'ancienne"

Placée sous surveillance à la suite d'un renseignement, la tête du réseau, "un voyou aguerri bien connu du grand banditisme", selon une source policière, avait mené les enquêteurs dans deux camps occupés par des gens du voyage, à Vitry et à Ivry. Ces camps étaient alors identifiés comme "le quartier général et le point de chute des délinquants", selon cette source, où se vendaient des armes en toute illégalité et où étaient stockés les butins issus de cambriolages

Les interceptions téléphoniques permettaient ensuite de faire tomber les autres protagonistes dont le père du chef de réseau, âgé de 73 ans, et un armurier de Montreuil (Seine-Saint-Denis), depuis à la retraite, qui remettaient en état de fonctionnement les armes défectueuses. "C'est une affaire plutôt rare, avec des délinquants assez âgés, un peu à l'ancienne, où se mêlent le grand banditisme, un spécialiste des armes, et trois familles des gens du voyage", a commenté vendredi le chef de la sûreté territoriale du Val-de-Marne, Thierry Galy. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Banditisme Armes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants