1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vacances d'été : pourquoi bronze-t-on plus en bateau qu'à la plage ?
2 min de lecture

Vacances d'été : pourquoi bronze-t-on plus en bateau qu'à la plage ?

ÉCLAIRAGE - Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi on bronze plus en bateau qu'à la plage, voici la réponse.

La plage
La plage
Crédit : Ethan Robertson / Unsplash
Pourquoi bronze-t-on plus en bateau ?
01:54
Cyprien Cini - édité par Charlotte Diry

Marie, 36 ans, se demande pourquoi on bronze plus en bateau qu'à la plage. Ah le bateau, le grand air, la chance de voguer au gré du vent et donc effectivement cette peau halée, voire carrément cramée après un tour en mer. Et bien ça, c'est le résultat de ce qu'on appelle l'effet miroir, la réverbération. Puisque le plan d'eau sur lequel vous naviguez, il vous renvoie les rayons ultraviolets en pleine face. 

Les UV se reflètent sur l'eau. C'est double dose de soleil et comme sur un plan d'eau forcément et bien vous êtes entourés d'eau, c'est la fête du reflet. Il faut aussi savoir que plus une surface est clair, plus elle renvoie de rayons. Résultat, le pont blanc du bateau, la coque, les voiles... Tout est fait pour accentuer l'intensité des rayons autour de vous. Idem pour les plages de sable blanc d'ailleurs où vous bronzez plus intensément que sur les plages de sable plus foncé. 

En fonction des études sur le sujet, on considère que l'eau réfléchi 10 à 30% du rayonnement solaire. Ajoutez à cela le vent, les embruns et même la possibilité de se jeter à l'eau en permanence, qui atténue la sensation de chaleur et de brûlure, et vous comprenez que la journée en bateau peut être un véritable piège pour votre peau. Un peu comme si vous étiez dans une cabine à UV avec la clim à fond. 

Alors vous vous dites peut-être que la parade à tout cela serait de passer la journée à vous baigner. Sauf que dans l'eau, et bien on bronze aussi. On attrape même des coups de soleil. Et oui, car si le soleil se reflète à la surface une partie des rayons passe tout de même. 

À lire aussi

Cinquante centimètres d'eau par exemple, laisse encore passer 40% des rayons du soleil. Donc à moins de passer votre temps à un mètre de profondeur minimum sans respirer, là aussi, il faudra vous protéger. 

Sauf qu'évidemment, la plupart des crèmes solaires sont mauvaises pour les fonds marins. Dilemme insoluble donc, mais pas tant que ça. T-shirt en lycra qui protège des UV, crème écologique qui n'abîme pas la faune et la flore sous-marine,... Et puis sur le bateau, t-shirt, casquette et lunettes, on aura quand même le moyen de s'en sortir. Car finalement, les choses ne sont pas si mal faites. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/