2 min de lecture Vacances d'été

Vacances d'été : comment sécuriser son logement ?

Volets fermés, boîte aux lettres qui déborde... autant de signes qui peuvent faire de votre maison une proie pour les cambrioleurs. À l'heure où les départs en vacances approchent, voici quelques conseils pour sécuriser son logement.

Un homme s'apprête à entrer par effraction dans une maison (illustration)
Un homme s'apprête à entrer par effraction dans une maison (illustration) Crédit : SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA
Marie Sasin
Marie Sasin
Journaliste

L'été, en période de vacances, plusieurs signes peuvent trahir l'absence du propriétaire, comme les volets qui restent fermés en pleine journée, le courrier qui s'accumule dans la boîte aux lettres ou l'absence de lumière à l'intérieur le soir venu... 

D'après les chiffres du ministère de l'Intérieur, en 2016, environ 243.000 cambriolages ont eu lieu dans des résidences principales, "soit près d'un cambriolage pour 100 ménages". Pour les résidences secondaires, le nombre de cambriolages et vols sans effraction chute à environ 62.000.

Des chiffres en baisse par rapport à 2013 et 2014, où près de 280.000 cambriolages ont été enregistrés dans les résidences principales.
C'est bientôt le moment de boucler les valises, alors pour laisser sa maison sereinement pendant les vacances, voici quelques conseils pour sécuriser son logement.

Simuler sa présence à la maison

Tout d'abord, vous pouvez prévenir vos proches de votre départ et leur confier un double de vos clés. Cela leur permettra de relever le courrier, d'ouvrir et fermer les volets. Bref, de simuler votre présence à la maison. Le téléphone qui sonne dans le vide peut aussi être un moyen pour les cambrioleurs de s'assurer de votre absence, vous pouvez donc transférez vos appels sur votre téléphone portable. 

À lire aussi
Les bienfaits de la sieste vacances d'été
Les 4 conseils de Michel Cymes pour conserver les bienfaits de vos vacances

Des prises électriques programmables ou connectées permettent d'allumer la lumière à des heures que vous aurez préalablement déterminés ou à distance directement depuis votre smartphone.

Attention aux réseaux sociaux

Le ministère de l'Intérieur conseille de ne pas diffuser les dates de vos vacances sur les réseaux sociaux et "veillez à ce que vos enfants fassent de même. De même, il est déconseillé de publier vos photos de vacances. Toutes ces informations facilitent l’action des cambrioleurs", surtout si vos publications sont publiques et pas seulement réservées à vos amis.

Ne pas laisser les objets de valeur en évidence

Rangez soigneusement vos objets de valeurs, comme les bijoux, chéquiers et cartes bancaires si vous en laissez à la maison et le matériel informatique (ordinateurs, tablettes, disques durs...). Vous pouvez les ranger dans un endroit "inattendu" (à la cuisine par exemple) ou plus sûr encore, opter pour un coffre dans une banque.

Dissuader les cambrioleurs

Si votre logement est équipé d'une alarme ou d'un système de télésurveillance, c'est le moment de l'enclencher. Une alarme permet de dissuader les personnes qui voudraient s'introduire dans votre maison ou votre appartement, grâce à un fort volume sonore, qui lorsqu'il se déclenche, alerte les voisins et des personnes choisies au préalable. 

L'opération tranquillité vacances

Le ministère de l'Intérieur met en place depuis plusieurs étés l'opération tranquillité vacances. "Dans le cadre de leurs missions quotidiennes, les forces de sécurité pourront surveiller votre domicile" explique le ministère. Le formulaire est à télécharger sur service-public.fr. Une fois rempli, il est à remettre au commissariat ou à la gendarmerie, où vous devez le présenter, accompagné de votre pièce d'identité et d'un justificatif de domicile (quittance de loyer, facture EDF...). 

Il existe aussi dans certaines commune le système "Voisins vigilants". Grâce à une signalétique et des alertes SMS, l'organisation avance une baisse de 40% des cambriolages par an, dans les quartiers Voisins vigilants. 

Enfin, en cas vol, vous êtes couverts par votre assurance multirisques habitation, "à condition d'avoir bien déclaré la juste valeur de vos biens, car si vous les avez largement sous-estimés auprès de votre assureur, vous ne pourrez pas être remboursé des biens volés selon leur prix" explique Nathalie Giraud, juriste chez PAP.fr

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances d'été Logement Cambriolages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants