2 min de lecture AVC

Une salariée de La Poste victime d'un AVC attaque 3 de ses supérieurs : "J'ai failli y passer"

DOCUMENT RTL - Une postière de 25 ans a alerté à plusieurs reprises sa supérieure sur son état de santé, sans que celle-ci accepte de la laisser partir ou d'appeler les secours.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Victime d'un AVC, La Poste l'oblige à terminer son travail Crédit Image : ALLILI MOURAD/SIPA | Crédit Média : Nicolas Burnens | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens et Eléanor Douet

C'est une journée qui aurait pu virer au drame pour Émeline Broequevielle, postière de 25 ans en CDD à Villeneuve-d'Ascq. Le 19 février dernier, elle se réveille dans un état anormal. "Je ne me sentais pas bien donc j'ai envoyé un texto à mon chef qui m'a ensuite appelé en me disant que ce n'était pas possible, qu'il fallait que je vienne travailler". La jeune femme prend donc le volant pour faire les 20 kilomètres qui la séparent de son lieu de travail. Elle arrive à la plateforme de distribution du courrier de Villeneuve-d'Ascq à 6h30 mais son état s'est aggravé. "Là, j'ai eu une douleur dans la tête, plus qu'un mal de tête". Elle se rend à plusieurs reprises dans le bureau de son supérieur pour lui dire qu'elle ne se sent pas bien : "Elle m'a dit de finir mon travail, de classer mon courrier et qu'elle allait ensuite appeler les pompiers".

Ce n'est qu'à 8h30 qu'un syndicaliste, membre du CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail), donne l'alerte en voyant à quel point sa collègue se sent mal. Mais là encore, rien n'est fait. C'est finalement une troisième supérieure qui appelle les secours. Une ambulance privée prend en charge la factrice pour la conduire à l'hôpital. "Ils ont regardé mes réflexes et, là, ils ont vu que ma jambe gauche ne fonctionnait pas. Ils m'ont de suite emmené en IRM". C'est là que la neurologue indique à Émeline qu'elle était en train de faire un AVC.

On est leurs employés, mais on n'est pas des chiens.

Émeline Broequevielle, postière victime d'un AVC
Partager la citation

"Je suis partie en soins intensifs pendant six jours", explique la jeune femme pour qui cette situation est très compliquée avec ses deux jeunes enfants. "Jouer avec eux, je ne peux plus. Les emmener au parc, c'est fini", se désole-t-elle. La postière en arrêt longue maladie depuis le 19 février ne décolère pas : "Si j'avais été prise en charge plus tôt, je n'aurais pas de séquelles. Je trouve ça irresponsable. On est leurs employés, mais on n'est pas des chiens. Tant que leur planning est complet, ils n'en ont rien à foutre".

À lire aussi
Un chirurgien prépare une greffe de peau, le 2 avril 2012 à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon AVC
Les actualités de 12h30 - La baisse des AVC mortels entraîne une baisse des greffes d'organes

"Je suis en train de constituer un dossier pour être reconnue travailleur handicapé", explique la factrice à France 3 Nord-Pas-de-Calais. "Je boîte bien, j'ai un cachet à vie pour fluidifier le sang et des anti-douleurs". Émeline Broequevielle a déposé plainte le 3 mars dernier à la gendarmerie d'Orchies et poursuit ses trois supérieurs hiérarchiques présents le jour de son AVC pour non-assistance à personne en danger : "Qu'ils assument leur responsabilité. Il faut penser que j'ai 25 ans et que j'ai failli y passer".

De son côté, la direction de La Poste conteste cette version, indiquant avoir contacté le 15 face à l'état de la jeune femme. Par ailleurs, le syndicaliste ayant donné l'alerte a été mis à pied et fait l'objet d'une procédure disciplinaire, après avoir demandé la réunion de deux CHSCT extraordinaires et lancé une enquête sur les événements du 19 février.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
AVC La poste Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784760003
Une salariée de La Poste victime d'un AVC attaque 3 de ses supérieurs : "J'ai failli y passer"
Une salariée de La Poste victime d'un AVC attaque 3 de ses supérieurs : "J'ai failli y passer"
DOCUMENT RTL - Une postière de 25 ans a alerté à plusieurs reprises sa supérieure sur son état de santé, sans que celle-ci accepte de la laisser partir ou d'appeler les secours.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/une-salariee-de-la-poste-victime-d-un-avc-attaque-3-de-ses-superieurs-j-ai-failli-y-passer-7784760003
2016-09-07 08:58:13
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IFGf92mr4BC5ec521vYnpw/330v220-2/online/image/2016/0327/7782567485_la-poste-image-d-illustration.jpg