1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Une prof de Stains affirme que le musée d'Orsay a chassé ses élèves
2 min de lecture

Une prof de Stains affirme que le musée d'Orsay a chassé ses élèves

De son côté, le musée parisien met en cause l'attitude des élèves et annonce qu'il va prendre contact avec l'établissement scolaire.

Une partie de la façade du musée d'Orsay à Paris (illustration)
Une partie de la façade du musée d'Orsay à Paris (illustration)
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

C'est une professeure qui raconte une sortie scolaire qui vire à l'enfer. Depuis le 7 décembre, un témoignage fait vivement réagir les réseaux sociaux. Cette enseignante, d'un établissement ZEP de Stains (Seine-Saint-Denis), dénonce l'accueil "indécent" que le musée d'Orsay a réservé à ses élèves. Elle parle d'une "journée d’altercation, une de plus, avec le personnel de ces musées publics soi-disant en politique d'ouverture aux classes de ZEP". Tout commence lorsqu'un surveillant hurle sur ses élèves, leur intimant de "fermer leurs gueules", rapporte-t-elle.

L'enseignante tente alors de calmer la situation, mais rien n'y fait. L'employé du musée continue, selon elle, ses invectives et met en cause l'attitude des élèves. Alors qu'il s'éloigne, l'enseignante pense que l'incident est clos. "En réalité, il est parti chercher du soutien auprès de sa collègue à qui il explique qu'il est impossible de parler avec moi parce que, je cite, 'c'est quoi ces vêtements ?', 'elle n'a aucune autorité sur ses élèves', 'on ne sait même pas si c'est un homme ou une femme", raconte-t-elle.

"Avec ma collègue, nous ne savons plus quoi dire, les élèves tentent d'intervenir pour nous défendre et là c'est le drame. Ils finissent par décider que nous devons partir et appellent la sécurité", poursuit la prof qui tente alors de continuer la visite. "Mais ce n'est toujours pas suffisant, les surveillants nous courent après, nous demandent de nous arrêter".

Le musée nuance la version de l'enseignante

Plusieurs surveillants accusent alors les élèves de les avoir agressés, eux ainsi que d’autres visiteurs. La classe de Seine-Saint-Denis observe, passant devant eux, d’autres groupes scolaires "majoritairement blancs, bourges, parisiens" en train de "faire du bruit, parler, s’exprimer". Mais, eux, selon l'enseignante, ne sont pas réprimandés par les surveillants. De quoi accentuer le dégoût de ses élèves.

À écouter aussi

L'enseignante et ses élèves décident alors de quitter le musée face à la pression des employés. "La conclusion de mes élèves : première et dernière fois dans un musée, pour certains, première et dernière fois à Paris. Bravo, chapeau bas le musée d'Orsay, félicitations Paris, performance réussie !", enrage la professeur.

Face au tollé, le musée d’Orsay a réagi sur Twitter vendredi dans l'après-midi. "Ce groupe semble avoir eu un comportement bruyant, à l’origine de l’incident. Nous regrettons qu’une situation conflictuelle se soit développée. L’intervention de l’encadrement de la surveillance du musée a permis d’apaiser la situation", écrit l’établissement dans un communiqué, qui précise qu'il prendra contact "dans la journée" avec l'établissement.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/