1 min de lecture Afrique du Sud

Afrique du Sud : découverte d'Homo naledi, une ancienne espèce humaine inconnue

Les ossements de quinze hominidés d'une espèce inconnue jusqu'à maintenant, baptisée Homo naledi, ont été découverts en Afrique du Sud.

>
Découverte en Afrique du Sud d'un nouveau cousin lointain de l'homme Crédit Image : BRETT ELOFF / WITS UNIVERSITY / AFP | Crédit Média : Valérie Hirsch | Durée : | Date :
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une ancienne espèce du genre humain qui était jusqu'à présent inconnue a été mise au jour dans une grotte en Afrique du Sud où ont été exhumés les ossements de 15 hominidés, ont annoncé jeudi 10 septembre des chercheurs internationaux. Les fossiles ont été trouvés dans une grotte profonde et extrêmement difficile d'accès, près de Johannesburg, sur le très riche site archéologique connu sous le nom de "Berceau de l'humanité" et inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

"Je suis ravi de vous présenter une nouvelle espèce du genre humain", a déclaré Lee Berger, chercheur à l'université du Witwatersrand à Johannesburg, lors d'une conférence de presse à Maropeng, site du "Berceau de l'humanité".

Le lien entre l'australopithèque primitif et le primate du genre homo ?

En 2013 et 2014, des scientifiques ont exhumé plus de 1.550 os appartenant à au moins 15 individus, parmi lesquels des bébés, de jeunes adultes et des personnes plus âgées. Tous présentent une morphologie homogène mais n'ont pas encore été datés. La nouvelle espèce a été baptisée Homo naledi et classée dans le genre Homo, auquel appartient l'homme moderne.

>
Vidéo de la reconstitution de l'Homo naledi par paléoartiste John Gurche, réalisée par National Geographic. Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : John Gurche / National Geographic | Date :

Le museum d'histoire naturelle de Londres a qualifié de "remarquable" cette découverte majeure. "Certains aspects de l'Homo naledi, comme ses mains, ses poignets et ses pieds, sont très proches de celles de l'homme moderne. Dans le même temps, son petit cerveau et la forme de la partie supérieure de son corps sont plus proches d'un groupe pré-humain appelé australopithèque", a expliqué le professeur Chris Stringer du Musée d'histoire naturelle de Londres, auteur d'un article sur le sujet jeudi dans la revue scientifique eLife.

Squelette d'un Homo naledi, photographié en septembre 2014.
Squelette d'un Homo naledi, photographié en septembre 2014. Crédit : JOHN HAWKS / WITS UNIVERSITY / AFP
À lire aussi
Desmond Tutu, ici au Cap le 19 avril 2014. (Archives) Afrique du Sud
Desmond Tutu, prix Nobel de la paix, a été hospitalisé

Cette découverte pourrait permettre d'en savoir davantage sur la transition, il y a environ 2 millions d'années, entre l'australopithèque primitif et le primate du genre homo, notre ancêtre direct. Comme l'explique National Geographic, il existe un fossé d'un million d'années entre l'Australopithecus afarensis Lucy et l'homo erectus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique du Sud Humains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants