1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un Français sur deux utiliserait le mobile d'un autre à son insu
1 min de lecture

Un Français sur deux utiliserait le mobile d'un autre à son insu

LE CHIFFRE - En cas de vol, de perte ou de voyeurisme, les données personnelles stockées dans nos smartphones sont vulnérables.

Un Français sur deux admet regarder un portable à l'insu de son propriétaire
Un Français sur deux admet regarder un portable à l'insu de son propriétaire
Crédit : Alice Beckel / RTL.fr
Alice Beckel
Alice Beckel

L'éditeur d'antivirus Norton Symantec a publié, mardi 16 juin, une étude menée auprès de 1.000 personnes, âgées entre 18 et 65 ans possédant au moins un téléphone portable, sur leur relation avec ce terminal mobile. Cet appareil de plus en plus sophistiqué est devenu un élément indispensable pour beaucoup de Français dans leur vie quotidienne et professionnelle. Ainsi, 71% des personnes interrogées affirment consulter leur e-mails personnels tous les jours sur leur smartphone et un peu moins de la moitié lisent leur e-mails professionnels sur leur téléphone (42%). 

Les portables regorgent de données personnelles

En plus de consulter leurs e-mails, les personnes interrogées sont 34% à conserver des photos et vidéos très intimes sur leur smartphone, 29% ont stocké leurs informations de connexion aux réseaux sociaux et une personne sur cinq effectue des achats au moins une fois par semaine sur un appareil mobile et la même proportion enregistre ses coordonnées bancaires

Le téléphone portable suscite la curiosité

Des habitudes risquées quand on connaît la curiosité des Français. La moitié des individus interrogés se disent prêts à utiliser un smartphone à l'insu de son propriétaire (52%). Une fois le téléphone entre les mains, 22% n'hésiteraient pas à lire les messages et 16% à visionner les photos et vidéos contenues dans cet appareil. 

Des téléphones souvent égarés

Six Français sur dix ont perdu au moins une fois leur terminal mobile dans leur vie. Les smartphones sont le plus souvent victimes de chute dans le métro ou dans la rue (39%). Les oublis au bureau représentent 34% des pertes de terminaux mobiles. Et plus surprenant, 17% des répondants expliquent avoir fait tomber leur téléphone dans les toilettes. Une situation plus fréquente que les vols (12%).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/