1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un dentiste sur trois refuse les patients séropositifs, selon AIDES
1 min de lecture

Un dentiste sur trois refuse les patients séropositifs, selon AIDES

RÉACTION / REPLAY - L'association de lutte contre le SIDA a constaté des cas de discrimination subis par des patients que certains dentistes refusent de prendre en consultation.

Un dentiste (image d'illustration)
Un dentiste (image d'illustration)
Crédit : JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Un dentiste sur trois refuse les patients séropositifs, selon AIDES
01:09
micro generique
La rédaction de RTL

Selon une expérience menée par l'association AIDES, un dentiste sur trois refuse les patients séropositifs. Les militants ont appelé 440 dentistes à travers toute la France pour demander un rendez-vous, en précisant à chaque fois qu'ils étaient séropositifs. Selon eux, 3,6% des dentistes ont dit non et 30% ont trouvé des excuses pour refuser.

Les appels consistaient en une simple demande de détartrage mais c'est le malaise et le silence qui se sont régulièrement installés dans les conversations lorsque le "patient" annonçait sa séropositivité. "Je voulais vous préciser que je suis séropositif. Je ne sais pas si ça change quelque chose pour vous", annonce un militant. "Un petit peu, oui. Honnêtement, si vous pouviez aller en milieu hospitalier, ça serait peut-être mieux", répond un dentiste.

"Il n'y a aucun risque de transmission du VIH chez le dentiste à moins d'avoir une relation sexuelle avec lui sans utiliser un préservatif. Si un patient saigne des gencives, le praticien a des gants et il n'y a aucun risque", explique un membre de AIDES. L'ordre des chirurgiens-dentistes dénonce des comportements inadmissibles et incite les patients à porter plainte.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/