2 min de lecture Racisme

Un conseiller municipal de Levallois-Perret partage un dessin raciste sur Twitter

Après avoir relayé un dessin raciste, l'élu s'est défendu en expliquant qu'il "n'y a que la vérité qui fâche".

La mairie de Levallois-Perret
La mairie de Levallois-Perret Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Valentin Chatelier
Journaliste RTL

Les élus du conseil municipal de Levallois-Perret publient parfois des tweets très remarqués. Au début de l'année, l'annonce de l'annulation de la galette des rois de Patrick Balkany après les attentats de janvier avait fait grand bruit et poussé l'édile à baisser temporairement le rideau de son compte Twitter. Le Lab rapporte désormais le cas d'un membre du conseil municipal de la ville des Hauts-de-Seine qui se retrouve embarqué dans une polémique périlleuse. 

Conseiller municipal Les Républicains délégué au Sport, au Commerce et à l'Artisanat, Philippe Moisescot a relayé le 26 juillet sur son compte Twitter un dessin à connotation raciste mettant en scène des hommes barbus et des femmes voilées surpris de voir un homme blanc balayer le trottoir alors qu'ils font le pied de grue devant une agence Pôle emploi.  

"C'est donc ça un travailleur", "J'en ai jamais vu", "C'est un étranger on dirait", "Regardez un travailleur", "Oh le pauvre homme", lancent les personnes devant l'agence.

"Il n'y a que la vérité qui fâche"

"La France de Pepere (un des surnoms donnés à François Hollande, Ndlr). Merci à nos amis Socialistes", écrit l'élu pour accompagner le dessin. Contacté par le Lab, Philippe Moisescot assume la diffusion du dessin, qu'il dit avoir trouvé sur les réseaux sociaux, et nie toute pensée raciste.

À lire aussi
Une voiture de police aux États-Unis (illustration) États-Unis
États-Unis : l'arrestation violente d'une famille noire fait scandale

"Allez-voir dans le 9-3 ! Je ne suis pas plus raciste qu'un autre mais ce dessin, c'est malheureusement vrai", a résumé celui qui est également médecin. "J'ai des amis musulmans. Il y en a ça va. Mais d'autres non", ajoute-t-il. Interrogé sur la portée raciste du dessin, l'élu rétorque : "Malheureusement, il n'y a que la vérité qui fâche".

J'ai des amis musulmans. Il y en a ça va. Mais d'autres non

Philippe Moisescot
Partager la citation

Médecin de profession, Philippe Moisescot relaie des messages contre l'immigration sur son compte Twitter. 

Les derniers en date sont des partages de tweets de Robert Ménard. "Scandale ! Le gouvernement ouvre notre système de santé aux immigrés alors que de nombreux Français ne peuvent plus se soigner. [...] Le gouvernement veut faciliter l'entrée des étrangers malades. La France a-t-elle les moyens d'être l'hôpital du monde ?", avait lancé le maire de Béziers le 22 juillet sur Twitter.

Capture d'écran de la timeline du compte Twitter de Philippe Moisescot
Capture d'écran de la timeline du compte Twitter de Philippe Moisescot Crédit : https://twitter.com/philmoi

Le Lab affirme que l'élu aurait également relayé un tweet où des femmes voilées de la tête aux pieds sont assimilées à "des sacs poubelles ambulants", supprimé depuis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Racisme Levallois Patrick Balkany
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779233851
Un conseiller municipal de Levallois-Perret partage un dessin raciste sur Twitter
Un conseiller municipal de Levallois-Perret partage un dessin raciste sur Twitter
Après avoir relayé un dessin raciste, l'élu s'est défendu en expliquant qu'il "n'y a que la vérité qui fâche".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/un-conseiller-municipal-de-levallois-perret-partage-un-dessin-raciste-sur-twitter-7779233851
2015-07-28 12:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/V84Yg-Myjrrv99JAkAGptg/330v220-2/online/image/2014/0204/7769408812_la-mairie-de-levallois-perret.jpg