1 min de lecture Transports

Un conseiller du ministère des Transports nommé directeur de la communication d'Uber France

Grégoire Kopp a officialisé son départ du ministère des transports pour devenir le directeur de la communication de la multinationale californienne.

L'application Uber (illustration)
L'application Uber (illustration) Crédit : Andrew Caballero-Reynolds / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Changement de voie pour Grégoire Kopp. Après avoir été conseiller en communication d'Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des transports, ce contractuel de la fonction publique a pris la direction d'Uber France en tant que directeur de la communication, selon une information du Monde, relayée par le principal intéressé sur son compte Twitter ce jeudi 11 juin. "Très heureux de rejoindre Uber France, société de technologie qui évolue aussi rapidement qu'elle fait bouger la société", a-t-il indiqué.

Auditionné par la commission de déontologie, Grégoire Kopp a assuré ne pas se trouver en situation de conflit d'intérêts alors que les taxis et les VTC ne sont pas rattachés au ministère des Transports mais au ministère de l'Intérieur, détaille le quotidien. Son successeur, Aymeric Chassaing, a été officiellement nommé conseiller communication et médias à compter du 15 juin 2015 dans un arrêté publié au Journal officiel le 10 juin

Et malgré les nombreuses procédures judiciaires auxquelles doit faire face la société américaine, accusée de concurrence déloyale à cause d'UberPOP, l'entreprise continue de se développer. En France, Strasbourg, Nantes et Marseille seront prochainement concernés

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports VTC Alain Vidalies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants