1 min de lecture Société

Uber dénonce un mouvement de grève détourné par une minorité de chauffeurs VTC

INVITÉ RTL - Grégoire Kopp, porte-parole d’Uber France, dénonce la grève de VTC qui a agité le weekend passé.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Uber: "Des chauffeurs prennent la France en otage pour de mauvaises revendications", dénonce G. Kopp Crédit Image : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et La rédaction numérique de RTL

Grève, blocages, violences : la tension a fortement grimpé entre les chauffeurs de VTC et la célèbre plateforme américaine Uber. L’entreprise a d’ailleurs annoncé sa décision de porter plainte pour menace et diffamation contre les syndicats Capa-VTC, UNSA-VTC et Actif-VTC ainsi qu'une dizaine de leurs représentants, dont les deux leaders de l'UNSA-VTC et de la Capa-VTC.

"Il y a quelques chauffeurs, dont les représentants ne travaillent pas avec l’application Uber, qui prennent la France en otage depuis trois jours, pour de mauvaises revendications", assure Grégoire Kopp, porte-parole de Uber France, en pointant tout particulièrement du doigt les représentants des syndicats Capa-VTC et UNSA-VTC. "Ce qu’ils voudraient, c’est revenir à un ancien temps, c’est-à-dire des courses très chères, pour pouvoir avoir peu de clients, mais gagner beaucoup d’argent", poursuit-il.

"Il y a 22.000 chauffeurs de VTC en France aujourd’hui et leur image est dégradée après ce qu’il s’est passé ce weekend", regrette le porte-parole d’Uber. Grégoire Kopp assure que les arguments avancés par ces grévistes sont fallacieux et qu’un chauffeur de VTC peut gagner entre 1.400 et 1.600 euros net en exerçant à temps plein avec les applications. Une réunion de sortie de crise est prévue ce lundi 19 décembre au matin, au ministère des Transports avec les représentants de plateformes de VTC et les représentants syndicaux seront présents.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société VTC Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants