1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tunnel sous la Manche: les intrusions "diminuent", l'objectif "c'est zéro passage" pour Bernard Cazeneuve
2 min de lecture

Tunnel sous la Manche: les intrusions "diminuent", l'objectif "c'est zéro passage" pour Bernard Cazeneuve

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Des migrants à Calais le 13 août 2015 (illustration).
Des migrants à Calais le 13 août 2015 (illustration).
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
LES AUDITEURS du 02/09/2015
42:05

Migrants : faut-il rétablir provisoirement les contrôles aux frontières ?

Les intrusions de migrants dans le tunnel sous la Manche ont "diminué considérablement", a déclaré aujourd'hui Bernard Cazeneuve, précisant que son objectif était de les "réduire à zéro" après la pagaille sur le trafic Eurostar causé dans la nuit par la présence de migrants. 
   
Le ministre de l'Intérieur a reconnu un "point faible" en gare de Calais-Fréthun dans le dispositif de sécurisation du tunnel sous la Manche. C'est près de cette gare, la dernière avant l'entrée dans le tunnel, que des migrants ont été repérés hier soir sur les voies, bloquant au total six trains Eurostar. 
  
Selon Bernard Cazeneuve, plus de 1.000 éloignements de migrants qui étaient en situation irrégulière et qui ne relevaient pas de l'asile en France ont été effectués depuis le début de l'année. A Calais, 20 filières ont été démantelées, aboutissant à l'interpellation de 500 personnes. 
   
En France, depuis le début de l'année, "ce sont 3.300 personnes appartenant à des filières qui font de la fraude documentaire, qui aident des migrants irréguliers à passer, que nous avons arrêtés et judiciarisé", a ajouté Bernard Cazeneuve. 


Invité de RTL MIDI à 12h50  : Patrick Doutreligne , président du conseil d'administration d'Adoma , premier opérateur pour l'hébergement de la demande d'asile.


Faut-il rétablir provisoirement les contrôles aux frontières ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour .

Sondage
Faut-il rétablir provisoirement les contrôles aux frontières ?*
La rédaction vous recommande

Droit à l'oubli : un accord signé entre les banques, les assurances et l'Etat

C'est un engagement pris par Président François Hollande en février 2015 lors de la présentation du 3ème plan cancer qui se concrétise aujourd'hui. L'avenant de la Convention AERAS, s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé (dispositif mis en place en 2007) va être signé par les banques, les assurances et l'Etat.

Il instaure pour les personnes ayant été atteintes d'un cancer le droit à l'oubli. L'objectif est d'améliorer les conditions dans lesquelles elles empruntent pour pouvoir mener à bien leurs projets

Désormais, les personnes ayant souffert d'un cancer pédiatrique avant l'âge de 15 ans n'auront pas à déclarer leur maladie 5 ans après la fin du protocole thérapeutique. Tous les anciens malades, quel que soit le cancer dont ils souffraient, n'auront pas à le déclarer 15 ans après l'arrêt du traitement.

Invitée des "Auditeurs ont la parole" à 13h30  : 

Agnès Buzyn , présidente de l'Institut national du cancer.


Nous attendons vos commentaires et vos avis.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/