1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tuerie de Chevaline : "Ça m'a empêché de dormir", confie un témoin de l'affaire
1 min de lecture

Tuerie de Chevaline : "Ça m'a empêché de dormir", confie un témoin de l'affaire

DOCUMENT RTL - Philippe a été le premier à alerter les secours après avoir découvert les corps des quatre victimes de la tuerie de Chevaline.

Le village de Chevaline en Haute-Savoie (illustration)
Le village de Chevaline en Haute-Savoie (illustration)
Crédit : AFP / JEAN-PIERRE CLATOT
Serge Pueyo
Journaliste

Il y a deux ans - le 5 mai 2012, très exactement - que la tuerie de Chevaline a eu lieu. Trois Britanniques et un cycliste français ont été retrouvés morts sur le parking d'une route forestière de Haute-Savoie. Philippe, le premier témoin de l'affaire à avoir donné l'alerte, se souvient de cette journée.

"J'ai découvert une voiture avec une personne au volant, morte par balles, et deux personnes à l'arrière. C'était comme une scène de film sauf que je n'avais pas la télécommande pour l'arrêter. Je ne savais pas si les tueurs étaient encore là et j'ai appelé les secours : c'est moi qui donne l'alerte", raconte-t-il.

Deux ans après les faits, Philippe dit penser encore à sa découverte. "Ça m'a empêché de dormir, confie-t-il. En arrivant six minutes avant, j'aurais pu être la cible aussi (...) J'aimerais savoir ce qui a pu motiver un tel acte, pour les familles des victimes aussi (...) Même si j'ai l'impression que ça va être compliqué".

À écouter

Tuerie de Chevaline : "Ça m'a empêché de dormir", confie le premier témoin de l'affaire
00:54
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/