1 min de lecture Mehdi Nemmouche

Tuerie de Bruxelles : Mehdi Nemmouche aurait été l'un des geôliers d'ex-otages en Syrie

Selon "Le Monde", le principal suspect dans l'affaire de la tuerie de Bruxelles aurait gardé les journalistes français retenus en Syrie par l'État islamique (EI).

Une illustration de Mehdi Nemmouche faite lors de son audience au tribunal de Versailles le 26 juin 2014.
Une illustration de Mehdi Nemmouche faite lors de son audience au tribunal de Versailles le 26 juin 2014. Crédit : BENOIT PEYRUCQ / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les témoignages des ex-otages en Syrie accablent un peu plus Mehdi Nemmouche. Selon les informations du journal Le Monde, confirmées par un journaliste de RTL, le suspect numéro un du quadruple assassinat commis le 24 mai au Musée juif de Bruxelles aurait été l'un des geôliers des quatre journalistes (Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres) lors de leur détention par l'organisation islamiste en Syrie entre juin 2013 et le 20 avril 2014, date de leur libération.


Selon les renseignements français, Medhi Nemmouche aurait passé quelques mois en Syrie avant de commettre ses meurtres à Bruxelles. Il était en charge d'otages retenus dans un ancien hôpital d'Alep, transformé en prison.

>
La conférence de presse de l'ex-otage en Syrie Nicolas Hénin Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : AFP | Date :

Des "actes graves" de torture


Selon le quotidien du soir, "les souvenirs des personnes interrogées ne sont pas identiques. Si certains évoquent 'une possibilité', d'autres affichent une plus grande certitude". Selon certains témoins cités Le Monde, le jihadiste n'aurait été qu'un "exécutant de base de l'EI chargé de surveiller les otages occidentaux. Il aurait néanmoins fait montre d'une grande brutalité et commis des actes graves".

Pour preuves, le témoignage de Nicolas Hénin, dont les premiers extraits ont été mis en ligne ce samedi 6 septembre par Le Point.fr. L'ex-otage affirme que Medhi Nemmouche s'est "occupé" de lui et des autres otages occidentaux. Il décrit un Nemmouche égocentrique, affabulateur, paumé et pervers "pour qui le jihad n'est finalement qu'un prétexte pour assouvir sa soif maladive de notoriété".

"Quand Nemmouche ne chantait pas, il torturait. Il était membre d'un petit groupe de Français dont la venue terrorisait la cinquantaine de prisonniers syriens détenus dans les cellules voisines", explique-t-il à l'hebdomadaire. "Chaque soir, les coups commençaient à pleuvoir dans la salle dans laquelle j'avais moi-même été interrogé. La torture durait tout la nuit jusqu'à la prière de l'aube".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mehdi Nemmouche Otages français Syrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774146494
Tuerie de Bruxelles : Mehdi Nemmouche aurait été l'un des geôliers d'ex-otages en Syrie
Tuerie de Bruxelles : Mehdi Nemmouche aurait été l'un des geôliers d'ex-otages en Syrie
Selon "Le Monde", le principal suspect dans l'affaire de la tuerie de Bruxelles aurait gardé les journalistes français retenus en Syrie par l'État islamique (EI).
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/tuerie-de-bruxelles-mehdi-nemmouche-aurait-ete-l-un-des-geoliers-d-ex-otages-en-syrie-7774146494
2014-09-06 11:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DthSt6V0sBUq5SLx4CP00Q/330v220-2/online/image/2014/0628/7772917553_une-illustration-de-mehdi-nemmouche-faite-lors-de-son-audience-au-tribunal-de-versailles-le-26-juin-2014.jpg