1 min de lecture Société

Trouvez-vous normal de baisser les APL au-delà de 30.000 euros de patrimoine ?

REPLAY - RTL MIDI - Les Auditeurs ont la parole

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud
>
Les auditeurs ont la parole du 30 septembre 2016 Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Trouvez-vous normal de baisser les APL au-delà de 30.000 euros de patrimoine ?

Le Premier ministre Manuel Valls a défendu la décision du gouvernement de prendre désormais en compte le patrimoine des ménages pour fixer le montant de leurs aides personnalisées au logement (APL), estimant qu'elle "rétablit l'équilibre" entre ses bénéficiaires. 

Un projet de décret vise à instaurer notamment la prise en compte des Livrets d'épargne réglementée (Livret A, LDD, LEP) dans le calcul de l'APL, à partir d'un capital de 30.000 euros.  

Les intérêts produits par les sommes placées sur un Livret A entreront dans l'évaluation des revenus des personnes bénéficiant d'une aide au logement. 

"Cette mesure, issue des conclusions d'un groupe de travail parlementaire rétablit l'équilibre entre ceux qui ont un patrimoine, logement vacant, résidence secondaire, patrimoine financier, et ceux qui n'en ont pas", a déclaré M. Valls à l'ouverture à Nantes du 77e Congrès de l'Union sociale de l'habitat (USH). 

Et ce, "non pas en les privant de leur APL, mais simplement en la baissant pour tenir compte de cette situation", a-t-il poursuivi. 

Cette réforme ne concerne ni les personnes "ayant un petit capital, inférieur à 30.000 euros", ni "les personnes âgées en EHPAD", ni celles "en situation de handicap", a-t-il égrené. 

Ce débat toutefois va se poursuivre dans le cadre de la loi de finances 2017, a rappelé le Premier ministre devant un parterre de bailleurs sociaux et d'élus locaux. 

Un peu plus tôt dans la journée, des militants de la Confédération nationale du logement (CNL) ont interrompu Manuel Valls avec des sifflets, brandissant des pancartes "APL rabotées ça suffit" et scandant "locataires en colère". 

Cette réforme des APL a suscité l'inquiétude de la Fondation Abbé Pierre, du mouvement HLM et de plusieurs associations de défense des consommateurs: Confédération syndicale des familles (CSF), Confédération nationale du logement (CNL) et CLCV (Consommation logement et cadre de vie). 


Trouvez-vous normal de baisser les APL au-delà de 30.000 euros de patrimoine ? RTL vous invite à répondre à la question du jour. 

Est-ce normal de baisser les APL au-delà de 30.000 euros de patrimoine ?
Nombre de votes : 8072 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785058033
Trouvez-vous normal de baisser les APL au-delà de 30.000 euros de patrimoine ?
Trouvez-vous normal de baisser les APL au-delà de 30.000 euros de patrimoine ?
REPLAY - RTL MIDI - Les Auditeurs ont la parole
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/trouvez-vous-normal-de-baisser-les-apl-au-dela-de-30-000-euros-de-patrimoine-7785058033
2016-09-30 09:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8tDe3fN4gq_7wtXbcBIVBg/330v220-2/online/image/2015/1103/7780357019_un-immeuble-parisien-illustration.jpg