1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Trottinettes électriques : "Il faut des règles", admet le directeur de Lime sur RTL
1 min de lecture

Trottinettes électriques : "Il faut des règles", admet le directeur de Lime sur RTL

INVITÉ RTL - Arthur-Louis Jacquier, directeur de Lime, premier opérateur de trottinettes électriques en France, veut accompagner les utilisateurs pour les responsabiliser.

Des trottinettes électriques
Des trottinettes électriques
Crédit : M6 / Emmanuel Michel , Sylvain Thizy, Alain Pirot
Trottinettes en libre-service : "il faut des règles", admet le directeur de Lime sur RTL
10:20
Trottinettes en libre-service : "il faut des règles", admet le directeur de Lime sur RTL
10:21
- édité par

C'est un véritable phénomène qui a envahi nos grandes villes : les trottinettes électriques en libre-service. Et comme tout phénomène, il a ses limites et ses dérives. Les pouvoirs publics ont donc décidé de sévir, à l'image de la maire de Paris. "On doit accompagner les utilisateurs pour les responsabiliser", dit sur RTL Arthur Louis Jacquier, directeur général France de Lime, l’opérateur numéro 1 des trottinettes électriques en France. 

Ce dernier explique les incivilités actuelles par la vitesse de développement du phénomène : Lime a gagné 1 million d'utilisateurs en France en moins d'un an. "C'est allé tellement vite que les gens n'ont pas eu le temps d'adopter les bons réflexes", explique-t-il. "Cela a provoqué un sentiment d'exaspération".

C'est pourquoi ce jeudi 6 juin, "dans les métros parisiens, [Lime] commence une grande campagne de communication". Le but est de montrer "qu'il y a des règles en trottinette : ça n'est pas un jouet". Et au-delà de cette campagne, Arthur-Louis Jacquier promet des actions  : "On donne désormais aux Parisiens des cours gratuits, tous les samedis, pour apprendre à utiliser une trottinette en milieu urbain". 

Le directeur de Lime France admet que l'entreprise a profité d'un vide juridique autour des trottinettes, mais affirme aujourd'hui "qu'il faut des règles". "Sans règles, ça ne peut pas fonctionner en harmonie avec l'ensemble des usagers de la route", admet-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/