1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Toyota s'apprête à investir 400 millions d'euros sur le site de Valenciennes
1 min de lecture

Toyota s'apprête à investir 400 millions d'euros sur le site de Valenciennes

Le constructeur japonais pourrait créer d'ici 2020 jusqu'à 700 emplois. La nouvelle sera annoncée par Emmanuel Macron, en marge du sommet sur l'attractivité de la France, "Choose France", organisé lundi 22 janvier au château de Versailles.

Un ouvrier travaille à la construction d'une Yaris dans l'usine Toyota d'Onnaing près de Valenciennes, le 16 mai 2013 (illustration).
Un ouvrier travaille à la construction d'une Yaris dans l'usine Toyota d'Onnaing près de Valenciennes, le 16 mai 2013 (illustration).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Ludovic Galtier & Maxime Wolff

Toyota s'apprête à dévoiler un énorme investissement, lundi 22 janvier. Le constructeur automobile japonais va construire un autre véhicule. En plus de sa Yaris, qui est aujourd'hui la voiture la plus produite en France, 400 millions d'euros vont être investis dans son usine d'Onnaing, près de Valenciennes (Nord), "pour permettre au site d'accueillir la nouvelle plate-forme du constructeur (New Global Platform Architecture)", selon Les Échos.

Cela pourrait représenter jusqu'à 700 emplois. La nouvelle sera annoncée par Emmanuel Macron, en marge du sommet sur l'attractivité de la France, "Choose France", organisé lundi au château de Versailles avec 140 grands PDG étrangers, tels que Coca-Cola, Facebook ou Google.

Le chef de l'État rencontrera les salariés, qui, forcément, sont soulagés. "Ça nous garantit du travail", se réjouit Nicolas au micro de RTL. "On va passer de 240.000 à 300.000 véhicules par an, c'est du bien-être pour la société." Ahmed Afekir travaille depuis 18 ans à l'usine Toyota d'Onnaing près de Valenciennes. Sur RTL, il se félicite de voir que le groupe auto va à nouveau investir. "Je vois pas mal d'intérimaires arriver et parfois repartir, c'est toujours un crève cœur. Aujourd'hui, ça nous permet d'envisager l'avenir pour une bonne partie d'entre eux."

Toyota dans le Nord depuis deux décennies

Le constructeur japonais a annoncé son implantation dans le Nord il y a vingt ans, dans une région frappée par la fin de l'extraction houillère et de la sidérurgie. Plus de trois millions de véhicules sont sortis de cette usine, qui compte actuellement près de 4.000 salariés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/