1 min de lecture Tours

Tours : EDF prive d’électricité 120 habitants de logements sociaux

Depuis quatre jours, 54 appartements à Tours sont privés d'électricité, suite à un contentieux entre le propriétaire et EDF.

Une facture EDF (illustration)
Une facture EDF (illustration) Crédit : ALLILI MOURAD/SIPA
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Cinq jours sans électricité. C'est ce que vivent depuis le 29 juillet 120 personnes, dont des migrants, résidant dans 54 logements sociaux à Tours (Indre-et-Loire). EDF les a plongés dans le noir après un contentieux avec le propriétaire au sujet de factures. Le litige pourrait avoir un lien avec le compteur Linky, selon une association de défense des migrants et de l'avocat du propriétaire, explique Metronews. "EDF a coupé le courant vendredi avec l'aide des forces de l'ordre que la préfecture a mises à sa disposition", dénonce l'association Chrétiens-Migrants dans un communiqué. 18 migrants, dont 11 enfants, répartis dans six studettes de l'immeuble, sont hébergés par cette association.

Lundi 1er août, une audience en référé d'heure à heure, une procédure plus rapide que les délais habituels, s'est tenue au tribunal de grande instance de Tours. La décision a été mise en délibéré au 3 août. "Les locataires sont en grande précarité et la coupure d'électricité pose des problèmes d'hygiène et de sécurité", a souligné l'avocat, Me Morin.

La facture annuelle augmente de 43.000 euros

Chrétiens-Migrants explique que tout part d'un litige opposant la SCRI ACF, qui possède les studettes, à EDF qui a fait grimper la facture annuelle de 16.000 à 59.000 euros. Une procédure judiciaire est d'ailleurs déjà en cours entre le propriétaire et EDF, qui réclame 20.000 à la SCI. Une audience est prévue le 6 septembre devant le juge des référés.

"EDF a procédé à la coupure en invoquant des dispositions contractuelles et les impayés, mais mon client conteste la facturation de la consommation, car le nombre de locataires n'a pas bougé depuis 10 ans", ajoute Me Morin, qui estime que le problème pourrait venir "d'erreurs d'un compteur Linky de première génération installé en novembre 2012". L'avocat réclame une expertise judiciaire indépendante du compteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tours EDF Électricité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants